Actualités

Transferts, stage : Felice Mazzu fait le point.
06 janvier 2017

 
 
 
 
Pierre-Yves Hendrickx, directeur administratif  : 

 
" Nous partons en stage demain avec 24 joueurs de champ et 3 gardiens. Sans Ninis, avec les deux nouveaux et Stevance et Saglik qui sont déjà bien avancés dans leur programme.
Martos et Benavente ont manqué l'entraînement de ce matin parce qu'is sont déjà en Espagne.  Nous les rejoignons, demain à l'hôtel.
Le mercato "entrant" est terminé.  Le mercato "sortant" également. Ninis était le seul joueur qui avait émis le désir de partir et qui n'était pas content de son sort.  A la fin du stage, comme il est de tradition, feront le point sur le noyau.  Peut-être, y aura t-il un joueur en manque de jeu, qui pourait être prêté, c'est toujours possible , mais nous n'allons pas prêter ni N'Ganga, ni Martos.  
Nous ferons au travers du stage, un bilan.  Quand Mehdi se trouve en stage, il fait du sportif à temps plein.  Il rencontre tous les joueurs.  Il y a des joueurs en fin de contrat, d'autres qu'il faut lever les options, il peut y avoir un blessé, etc... il y a beaucoup de travail en vue.  
Il est possible d'avoir un amical, le coach déterminera en fonction du timing et si c'est le cas, ce sera le vendredi après-midi."
 
 

 

 

Felice Mazzu, coach RCSC :

  " Je ne dirais pas que la venue des deux nouveaux est une surprise parce que, et comme je l'ai toujours fait sous-entendre, nous discutons depuis un certain temps avec la direction de la situation. Ce n'est pas une surprise qu'ils soient-là, mais c'est une très bonne chose qu'ils soient déjà-là. Cela va nous permettre de les intégrer directement dans le groupe, de travailler avec eux en stage, de profiter des quinze jours qui arrivent pour les préparer à notre philosophie de jeu, de voir où ils en sont physiquement et mentalement par rapport à ma façon de travailler, par rapport à notre projet. J'aime beaucoup parler avec mes joueurs et voir ce qu'ils ressentent. J'ai déjà eu des contacts avec eux et c'est très positif. J'ai vraiment senti qu'ils avaient l'envie de venir ici. Ce sont deux joueurs et deux profils que je voulais absolument. D'un côté, comme de l'autre, il y a de la confiance qui s'est installée. C'est un plus, en espérant que cela dure dans la longueur de la saison. Ensuite, il y a le travail sur le terrain... Nous avancerons le mieux possible avec eux. C'est la meilleure chose qui pouvait arriver à Charleroi. 

Nous disposons de quinze jours, c'est beaucoup mieux que d'avoir des joueurs qui arrivent fin janvier. Quand je vois Hamdi travailler, comme ce matin, il est "sec", il est "fit". Il a travaillé comme tout le monde. Jordan a joué à neuf reprises comme titulaire avec l'Antwerp, c'est un garçon, qui lui aussi, est "fit". Il a une grande soif. Quand des joueurs se lancent dans un nouveau challenge, le mental, l'envie, l'état d'esprit passent au-dessus du physique. Quand des joueurs ne jouaient pas pour diverses raisons dans leur club, ils ont la soif. Pour moi, c'est beaucoup plus important que les autres aspects surtout à cette époque-ci de la saison.

C'est une très bonne chose que d'avoir deux nouvelles recrues déjà habituées à la D1. J'avais émis ce désir à la direction : aller chercher des garçons qui connaissent le championnat belge, qui ont de l'expérience... Et bien, les deux profils correspondent amplement à ces paramètres-là. De plus, ce sont deux joueurs considérés comme belges. Cela nous enlèvera certains soucis que nous avons eus au premier tour, dans les choix et les sélections. 

Dans ma recherche de profil, je souhaitais quelqu'un qui avant tout, avait des facilités pour marquer Harbaoui a montré, dans le passé, qu'il était à l'aise devant le but. C'est un joueur qui peut jouer seul ou avec un deuxième attaquant. Cela me permet d'envisager plusieurs possibilités : seul sur le terrain, avec un autre "offensif" ou sans lui... Car je tiens à préciser ; personne n'est en terrain conquis. 

 

Clément et Amara, je les connais par cœur. Remacle, je l'ai vu à plusieurs reprises, contre nous d'ailleurs où il a, à chaque fois, effectué une belle prestation ou dans d'autres rencontres. Au niveau de la communication, je ne le connais pas assez et je ne me permettrai pas de dire, à l'heure actuelle qu'il y aura du 50-50 avec Fall. Le profil de Remacle est différent de Fall : Jordan peut venir à l'intérieur du jeu, il peut être intéressant au niveau des phases arrêtées. On va équilibrer les rôles et la concurrence sur les deux flancs, maintenant.

Ce serait prétentieux de dire que nous sommes parvenus à les faire signer, tous les deux parce qu'ils se connaissent bien... Maintenant, cela peut amener quelque chose d'autre. Ils ont l'habitude d'avoir évolué ensemble, ils se connaissent. Jordan a un excellent centre. Hamdi se déplace facilement dans le rectangle, il sait quels sont ses points forts au moment des centres. Alors oui, cela peut jouer effectivement. 

Autre bonne nouvelle, hormis Ninis, il n'y aura pas de départ, à moins que la situation n'évolue grandement... : C'est une très bonne chose. Nous avons un noyau avec de la quantité, de la qualité. À moi, en tant qu'entraîneur, d' assumer, de bien gérer ce groupe et essayer d'atteindre notre objectif.

Je n'ai jamais pleuré parce que nous n'avions pas tel ou tel joueur. J'ai toujours bien dit, qu'en fonction des moyens du club, on aimerait avoir tel profil, si c'était possible, tant mieux. Si pas, je continuerai à travailler dans la même optique. Aujourd'hui, nous disposons de deux joueurs que j'avais cités. Pour moi, cela ne change pas ma manière de voir les choses, ni celle de travailler. Je sais que le club a toujours essayé de faire en sorte de recevoir ce que je demandais. À chaque fois, lors de chaque saison, il y a eu des discussions sur les nouveaux arrivants. Cela a été possible, à ce mercato. Tant mieux. Cela va mettre ; peut-être un peu plus de pression, mais cela ne m'inquiète pas du tout.

Nous sommes au 21e match, nous sommes toujours dans le top 6, tout le monde se rend compte que nous avons un grand coup à jouer. Nous n'avons pas 37 points aujourd'hui à cause de petits détails. Nous n'en avons que 34. J'espère que les nouveaux transferts, nous aiderons à franchir le cap de ces petits détails

La période de janvier est différente de celle d'août. Aujourd'hui, nous avons déjà joué 21 matches. Il en reste neuf. Avoir des joueurs fin janvier, avec le programme qui nous attend, nous aurons déjà joué trois matches. Au nombre de points acquis, la bataille va être très rude avec nos concurrents... C'est donc très important d'avoir maintenant nos nouvelles recrues pour pouvoir s'atteler au travail. Nous avons quinze jours à mettre à profit.

Charleroi a toujours travaillé, en tout cas depuis que je suis là, avec des joueurs à "long terme", avec des joueurs d'avenir, avec des joueurs qui avaient été en échec ailleurs et que nous avons réussi à relever. Je pense qu'il ne serait pas opportun de faire la fine bouche. Pour une fois que nous avons un joueur en prêt, qui peut venir nous aider...

Ce n'est pas que nous sortons de la philosophie de Charleroi. Nous avons la chance et le bonheur d'accueillir deux bonnes recrues avec de l'expérience, qui connaissent le championnat belge, on ne va pas commencer à inverser le texte, le mettre dans un autre sens en disant, "oui, mais, Charleroi avait cette philosophie... ", c'est une fois en quatre ans ! Le club peut se le permettre pour que l'on puisse avancer et atteindre nos objectifs.

Le stage, qui débute demain est un stage qui ressemblera au stage hivernal de chaque saison. La petite différence est que nous partons avec deux nouveaux joueurs qui doivent entrer dans la philosophie et dans les systèmes. Cela va peut-être nous permettre de travailler un peu plus tactiquement. Nous continuerons, comme chaque année, à appuyer la préparation physique, dans le jeu, la reprise de contacts, dans le plaisir, il y aura tout cela, mais il y aura aussi pas mal d'aspects tactiques pour intégrer les deux nouveaux qui seront là "pour tout de suite"

 

La seule personne pour qui Ninis est un échec, c'est moi. À partir du moment où je reçois un joueur et que je n'arrive pas à le rendre aussi performant que je le souhaiterais, l'échec devient personnel. C'est comme cela, c'est la vie, c'est le foot professionnel. Il ne faut pas croire que l'on rigole. Malheureusement, ce sont des choix qu'il faut prendre. J'ai estimé sur ces dernières semaines, avant la trêve, pour des raisons expliquées à Ninis, même s'il a dit le contraire à la Presse, pourquoi ma préférence allait vers les deux autres joueurs. Cela reste entre lui et moi. Maintenant, il dit le contraire, c'est un échec personnel, mais ce n'est pas un problème."

 
 

 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
vendredi 14 décembre 2018 à 20h30
Dernière rencontre
1 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
5.
K Saint-Trond VV
31
6.
KAA La Gantoise
28
7.
Royal Charleroi Sporting Club
27
8.
Royal Standard de Liège
27
9.
KV Courtrai
23

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups