Actualités

Stage à Mierlo. P. Simonin : " Ce stage, ce n'est que du bonus."
20 mars 2017

 
 
 
" Nous allons vivre un stage particulier. Ce n'est ni celui de préparation initiale, ni celui de la transition hivernale comme pratiqué à Valence. " Mierlo" est un stage, qui pour nous, a un but premier, celui de "Team bulding", de re mobiliser les troupes après la décompression que l'on a pu avoir, et qui est normale, après l'atteinte du premier objectif. Nous avons atteint un premier col, nous avons un peu de plat, mais nous sommes sur le point d'attaquer un nouveau col de grande catégorie.
 
Je n'ai pas noté sur les dernières rencontres, de problèmes physiques particuliers au sein de l'équipe, donc il s'agira d'entretenir les qualités physiques qui se situent déjà à un niveau convenable et redonner une petite piqûre de rappel aussi chez certains et remettre à niveau, des joueurs qui ont eu moins de temps de jeu. C'est appréciable surtout en cette période.
 
Nous avons tout le monde sous la main, les terrains jouxtent l'hôtel, au niveau soins et récupérations, nous avons quatre kinés avec nous en permanence, nous disposons d'un coin SPA et d'une salle de musculation. Nous allons pouvoir faire un bon travail d'une petite semaine qui se ponctuera par un match amical où nous tâcherons de donner un peu de rythme aux joueurs en manque de temps de jeu. La semaine prochaine, nous serons déjà dans la compétition. Ce n'est pas une période pour réaliser un vrai travail de fond qui générerait finalement de la fatigue. Nous sommes, en fait, dans l'ajustement.
 
L'infirmerie affiche un vide complet ; c'est tant mieux pour nous. Maintenant, Enes a réintégré le groupe, mais il n'est pas non plus, sélectionnable de suite, il va lui falloir quelques semaines avec le groupe et sans doute, un peu de temps de jeu avec «  l'équipe réserve ». Six mois d'arrêt ne se gomment pas si facilement. Pour le reste, la situation est positive. Nous avons pu récupérer de la "bobologie" dans ces quatre derniers jours : physiquement, mais surtout psychologiquement, car les dernières semaines ont été quelque peu stressantes. Vendredi et samedi derniers, nous avons bien remobilisé le groupe par un bon travail et puis là, on va enchaîner via ce stage.
 
L'infirmerie au niveau du Sporting a très rarement affiché complet. Ce n'est pas dû qu'à mon travail. Mon boulot est inclus dans tout ce qui entoure l'équipe : la relation très proche que j'ai avec le staff médical et avec le centre de Monceau et notamment avec mon homologue, Dominique Henin . Nous travaillons en étroite collaboration. Lorsque des garçons se présentent chez lui, je sais exactement ce qu'ils ont fait, Dominique sait pourquoi on lui envoie les joueurs. Nos kinés ont un pied chez nous, un pied à Monceau et pour "chapeauter" tout cela, les compétences de notre docteur, Fred Borlée. C'est tout cela qui fait que nous restons très homogènes autour de l'équipe. Nous avons minimisé au maximum les pépins.
 
En stage, les joueurs vont vivre ensemble. C'est très important. Le matin, lorsque l'on arrive au boulot, on travaille et puis on rentre chez soi. Ici, nous mangeons ensemble, ce qui nous permet de contrôler ce qui a dans les assiettes - c'est notre diététicienne qui a concocté les menus, de contrôler le sommeil et la sieste. Nous pouvons ainsi, être plus exigeants en termes d'intensité, car on sait que les garçons vont récupérer suffisamment. Nous avons aussi pas mal de joueurs qui n'habitent pas à proximité du stade - le temps de route n'est pas négligeable. Les déplacements en bus à Marcinelle deviennent caducs puisque nous avons les terrains, ici, juste à côté de l'hôtel. Ce sont peut-être des détails, mais cela nuit à une bonne récupération et à la préparation. De plus, au niveau du "team bulding", le coach va pouvoir faire passer des messages forts, car les gars restent sur place. Nous avons tous aussi, beaucoup de temps pour se voir, discuter des problématiques. Ce stage, ce n'est que du bonus.
 
J'aurais fait le même travail que si nous étions restés à Marcinelle sauf que la récupération aurait été nettement moins importante. Pour moi, il ne s'agit pas d'un travail particulier, j'aurais fait les mêmes doses d'entraînements, puisqu'il n'y a pas de match en fin de semaine. "
 
 

 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 30 avril 2017 à 18h00
Dernière rencontre
0 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Royal Sporting Club Anderlecht
41
2.
KAA La Gantoise
36
3.
Club Bruges KV
35
4.
Royal Charleroi Sporting Club
33
5.
SV.Zulte Waregem
29
6.
KV Ostende
28

Voir le classement

Partenaires

  • 777.be
  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • MURPROTECT
  • Hungaria
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • AG insurance
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • SD rorx
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Fun radio
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • Pauwels
  • Wallonia.be
  • GTO