#Flashnews

Eupen capital...
24 août 2010

Avec deux points sur douze pour notre Sporting et zéro sur douze pour Eupen, ce match entre les deux formations comptant pour la cinquième journée, ce samedi 20h00 au Stade du Pays de Charleroi, vaudra son pesant d’or. Si les promus sont restés bloqués dans les starting-blocks, cela ne signifie pas pour autant qu’ils n’ont fait que de la figuration jusque maintenant. Bien au contraire ! Ils ont mené au Parc Astrid pendant soixante minutes, ils se sont inclinés de façon imméritée contre Westerlo, avant de ne perdre que dans les dernières minutes, suite à un auto goal, à Gent. Le seul couac a eu lieu contre Genk où ils n’ont pas eu voix au chapitre. Ce ne sont pas les Carolos qui les blâmeront sur ce dernier point. De plus, les Germanophones sont en train de se renforcer. Alors qu’ils étaient montés avec leur noyau quasi inchangé (arrivées de E. Zukanovic [Dender], A. Jefferson [Fiorentina], J. Espinal [Cesena], O. Werner [Brussels] et départs de M. Maric [Lokeren], C. Evertz [St-Trond]), les Eupenois viennent de se renforcer avec le transfert d’I. Camara (international guinéen), Y. Hima (international algérien) et K. Vandenbergh, véritable renard des surfaces que l’on ne présente plus. Par contre, ils devront se passer de M. Lepiller, un médian offensif, très en vue depuis l’entame de la compétition. De notre côté, J. Mathijssen aura fort à faire avec le départ de C. Théréau pour le Chievo Verone, combiné avec les absences d’A. Olufade et de J. Tshibumbu. Il devrait y avoir du renfort pour compenser la perte de notre meilleur buteur de la saison dernière, mais qui ne sera de toute façon pas qualifié pour la prochaine journée. Dans ces conditions notre coach reconduira certainement la paire M. Gueye-Orlando en front de bandière. Ce duo, qui a fait tourner la tête des défenseurs gantois pendant près d’une mi-temps, devra tenter de concrétiser les occasions. Mais marquer, n’est pas une tâche qui n’incombe qu’aux seuls attaquants : de la deuxième ligne, ils pourront compter sur l’appui d’A Cordaro, T. Ederson et H. Losada. Le milieu argentin est d’ailleurs de plus en plus à l’aise à la manœuvre et a déjà fait parler sa force de frappe. On en demande encore ! Si les Zèbres pouvaient, avec raison, invoquer un début de calendrier difficile, ils sont maintenant au pied du mur. Tout autre résultat qu’une victoire sera considéré comme un échec. Mais pour arracher ce premier succès, ils auront besoin du soutien et des encouragements de tous les supporters. Alors… Tous au stade ! Tous derrière les Zèbres !

Retour

RCSC Mentions légales