#Flashnews

F. Mazzu : " Avec mon staff et les joueurs, nous avons tout mis en œuvre pour gagner le match."
09 avril 2016

 " Nous devons gagner ce week-end si nous voulons atteindre notre objectif. J'ai pris dans la sélection le plus d'éléments offensifs possibles. Après les retours de blessure pour Ninis et du Pérou pour Cristian, ils ont effectué une semaine consistante, c'est normal qu'ils soient repris dans la sélection.
 
Je ne pense pas que nous devons parler de gamberger ou de douter quand je vois les entraînements. Maintenant, lorsque l'on reste sur une période assez longue sans gagner, tout n'est pas rose et pas facile. Ce n'est pas évident pour la confiance; nous cherchons des solutions, on change l'un ou l'autre élément pour essayer de garder une certaine cohérence même si personnellement, je suis très satisfait de ce que j'ai vu, dans le contenu, à Lokeren hormis au niveau des occasions malheureusement. Cela a été le reflet de pas mal de matches de notre saison. En marquant un quart des occasions que nous avons eues à Lokeren, on aurait parlé d'un bon Charleroi. Nous avons essayé de conscientiser les joueurs dans les analyses vidéo, sur ce qu'ils ont eu dans le contenu du match. Que c'était pas mal et qu'il fallait s'appuyer là-dessus et puis, on a travaillé la finition toute la semaine. On a retravaillé les phases arrêtées. C'est sur ces points-là qu'il faut absolument se corriger.
 
Je suis satisfait du contenu, maintenant, nous ne sommes plus en pleine saison, nous nous trouvons dans une période où il ne reste pas 15 matches à jouer. Il faut essayer de conserver tout le monde. Je ferai des choix, il y aura l'un ou l'autre changement. Les joueurs qui sortent de l'équipe ne le méritent pas nécessairement. Dans d'autres cas, on change lorsque l'on n'est pas bon. Ici, j'essaye de trouver la meilleure solution possible par rapport à la période que cela soit d'une part, dans l'équilibre de l'équipe et d'autre part dans le bon fonctionnement de certaines paires. En analysant tout ce qui s'est passé au long de la saison, je constate que des paires sont moins prolifiques que d'autres dans certains secteurs de jeu. Il faut en tenir compte pour lancer l'un ou l'autre garçon et pour trouver les solutions pour gagner un match.
 
Je ne suis pas d'accord d'entendre que Charleroi est la moins bonne équipe de Belgique actuellement, cela veut dire que l'on ne parle pas en terme d'occasions, que Charleroi ne joue pas bien, qu'il défend constamment, que Charleroi n'a pas envie et qu'il perd tous ses matches. Si l'on dit que Charleroi est l'équipe la moins efficace où on marque le moins et par conséquent, ne gagne pas, là je suis d'accord avec cette analyse.
 
Le gros point négatif, c'est que l'on ne marque pas. C'est un problème de dernier choix. Quand on regarde toutes les occasions de la semaine passée, à chaque fois, l'animation, jusqu'au rectangle, est bonne et puis, il y a le dernier geste. Il faut que le déclic se fasse dans la tête du joueur, qu'il fasse le bon geste et le bon choix. Reprenons l'occasion de Jérémy, la semaine passée après 4 minutes et 17 secondes, peut-être que le match se serait terminé d'une autre façon... On ne peut pas dire que Charleroi est la moins bonne équipe du championnat quand on voit les actions qui ont été dessinées à Lokeren et la manière dont on s'est présenté devant le but.
 
 
On dit, "on rate beaucoup d'occasions et des phases arrêtées". Je suis d'accord : nous sommes là pour travailler et répéter les différentes phases de jeu durant les entraînements. Lors d'une rencontre, le ballon peut arriver une fois sur dix comme on l'a travaillé à l'entraînement parce que le centre est trop long, trop en retrait, parce que le contrôle est orienté différemment en fonction de la présence de l'adversaire. C'est cette qualité-là et ces choix-là qu'il faut. On a beau répéter 20.000 fois des frappes au but, des centres en retrait, au niveau des mouvements cela doit être acquis. Au niveau du positionnement devant le but, c'est le travail de l'entraîneur. Les gestes devant le but, qu'ils dépendent de l'adversaire, de comment arrive le ballon, il doit y avoir à ce moment-là, un switch dans la tête du joueur au niveau du choix
 
Je maintiens ma confiance à tous les joueurs du groupe. Je suis là pour faire des choix, il y a des garçons qui ne commenceront pas ce samedi, d'autres qui ne seront pas repris. C'est la vie, mais j'ai toujours travaillé dans la confiance. Il y a des joueurs que j'estime meilleurs que d'autres. J'ai des préférences parce qu'il y a un équilibre d'équipe, de paires.
 
Que cela soit la direction et le staff, nous avons tout fait et on continue à tout faire pour essayer de gagner tous les matches. Quoi qu'il arrive ce samedi, on continuera à tout faire pour remporter toutes les rencontres parce que cela fait partie de notre métier. Nous traversons une période assez difficile, on doit apprendre à gérer et cela doit nous apporter une expérience supplémentaire. On doit rebondir, faire tourner la machine. Nous verrons où nous serons après la rencontre contre Saint-Trond. Avec mon staff, nous avons tout mis en œuvre pour gagner le match.
 
Roman est constamment réceptif à ce que je lui dis. Le problème ; c'est son inconscience qui fait qu'à certains moments, il oublie... Ce n'est jamais volontaire, c'est un garçon charmant. Je lui ai dit, il y a deux jours : "si j'avais ton âge, j'aimerais avoir un copain comme toi parce que tu es un gars attachant, souriant, comique, mais tu dois grandir et te professionnaliser". Roman est conscient de tout cela. Je pense qu'il fait beaucoup d'efforts et de temps en temps, il rechute inconsciemment et sans le faire exprès. C'est de l'insouciance et j'essaye de renverser cela et de le faire changer à ce niveau-là. Cela prend beaucoup de temps. C'est un garçon extraordinaire. Je suis convaincu que Roman à court, moyen ou long terme pourra jouer en D1... Mais je ne sais pas dire quand. Maintenant, il a aussi un profil de jeu spécifique : si à un moment donné, il n'est pas repris, c'est peut-être parce que j'ai déjà son profil ou que la complémentarité avec un autre ne fonctionnera pas. "
 
 

 

Retour

RCSC Mentions légales