#Flashnews

F. Mazzù : "Maîtriser le dispositif gantois"
13 août 2016

"Je n'aime pas présenter la rencontre de ce samedi comme un premier examen. Cela dévalorise mon équipe et nos précédents adversaires. Nous sommes en début de saison, et même si ce match s'annonce difficile, avec des paramètres différents, nous devons garder nos valeurs.
Gand est une grande équipe, qui a disputé la Coupe d'Europe, mais je n'ai pas envie d'annoncer ce match comme un premier test. Nous devons garder notre ligne de conduite et continuer à progresser.
Lors de notre premier match, j'ai aimé la réaction affichée et la prise de conscience de la deuxième période.
Face à Mouscron, j'ai apprécié notre organisation et nos reprises de tâches. Lors de cette rencontre, David Pollet a disputé une belle rencontre. Il était dans tous les coups défensifs et a très bien travaillé en reprises de tâches. J'espère, pour lui, qu'il trouvera rapidement le chemin des filets.

Il n'y a pas de duel, entre M. Van Haezebrouck et moi-même. Le mentor gantois est champion de Belgique, a disputé la Champion's League et a, également, remporté la Super Coupe. Il n'y a pas photo entre nos deux palmarès.
Certes, La Gantoise est une équipe qui semble nous réussir. Mais le football comporte des paramètres ou des détails qui peuvent influencer une rencontre, dans un camp ou dans l'autre.
Nous ne devons pas partir avec l'idée d'une réussite certaine, car cela pourrait se solder par une déception.
Les Gantois possèdent de bons éléments offensifs, mais Beveren et Mouscron ne sont pas en reste. Lorsque vous réussissez à garder le zéro, c'est le travail de toute une équipe.
Contre Mouscron, j'ai vu une très bonne organisation. Nous avons, aussi, concédé très peu d'occasions. Lors de la venue de Beveren, les choses étaient quelque peu différentes. Nous avons inscrit un but, sans nous créer de grosses occasions. Il est certain que nous avons progressé entre ces deux matchs.

Gand est une équipe bien rodée. À ses débuts, M. Van Haezebrouck jouait dans un dispositif unique. Aujourd'hui, il joue avec trois dispositifs différents et peut varier en fonction de ses joueurs ou de la formation.
Maîtriser ce dispositif sera l'une des clefs du match et pour cela, il faudra voir quels joueurs seront alignés.
Ce n'est pas parce que d'anciens de chez nous jouent chez notre adversaire que les choses sont plus simples. Ils évoluent, désormais, dans une autre formation et doivent s'adapter au dispositif mis en place. Connaître les qualités des joueurs adverses n'est pas une fin en soi.
Pour cette rencontre, la communication sera l'un des paramètres principaux. Il faut également que tout le monde sache ce qu'il a à faire et aussi contrer la taille des Buffalos.

Il est toujours ennuyeux d'avoir un joueur suspendu. Mais, je ne m'inquiète pas pour le remplacement de Francis N'Ganga. Je ne vais d'ailleurs pas faire de secret, c'est Benjamin Boulenger qui débutera la rencontre. Il sort d'une très bonne préparation. Il était même le meilleur à son poste. S’il est dans la forme de la préparation, il n’y aura aucun souci. Je lui ai expliqué pourquoi il n’avait pas débuté la saison. Il sait que je voulais repartir sur les bases qui avaient bien fonctionné l’an dernier.
Il est certain qu'il est préférable d'avoir prix le maximum, plutôt que d'avoir zéro point. Mais ce n'est pas une raison pour se relâcher ou se dire que nous avons "déjà" six points. Il faut continuer à donner le meilleur de soi et se dire que ce match est encore plus important que les précédents. Le championnat est encore long et tous les points sont à prendre."


 

 

Retour

RCSC Mentions légales