#Flashnews

D. Marcq : "Charleroi est, désormais, vu différemment par les autres équipes"
08 octobre 2016

"Dans l'ensemble, nous sommes assez fatigués. Les organismes et certains joueurs devaient se reposer.
La rencontre, face à Reims, a permis à quelques jeunes de se montrer. Avec eux, nous devons trouver des automatismes et plus encore, lorsque nous évoluons dans un système où nous ne sommes pas habitués.Au final, cela reste un beau match où l'on a pu voir de bonnes choses.  En première mi-temps, nous avons gardé le zéro. Par la suite, beaucoup de jeunes sont rentrés et face à une équipe qui joue la tête en ligue 2, cela crée une différence.
Rencontrer de tels adversaires ne peut être que bénéfique pour nos jeunes, cela ne peut que les faire progresser.

Comme je le disais, ces quelques jours de repos ont fait du bien aux organismes. Suite aux bons résultats, le coach nous avait promis quelques jours de congé et ce week-end, nous pourrons également nous reposer. Il y a des organismes et des joueurs qui jouent beaucoup depuis le début de la saison et il est parfois nécessaire de couper dans des semaines internationales, afin d'être physiquement au top pour reprendre le championnat.
Nous préparons la venue de Bruges comme nous avons préparé nos dernières rencontres. C'est-à-dire avec beaucoup de concentration et la même envie de bien faire. Nous allons profiter de ce week-end pour nous reposer, penser à autre chose et, dès lundi, penser à la préparation du match. J'espère que tout le monde sera opérationnel et prêt à tout donner.

À titre personnel, je suis obligatoirement satisfait de mon début de saison. Les choses se passent bien pour moi et pour l'équipe. C'est, dès lors, une grande satisfaction. J'espère que cela continuera dans cette optique. Mais quoi qu'il arrive, je garderai le même état d'esprit sur le terrain et je continuerai à montrer que je suis très content d'être à Charleroi et de poursuivre l'aventure avec le Sporting.
Petit à petit, on réalise que le Sporting est vu différemment par les autres équipes. Les adversaires viennent ou nous reçoivent avec plus d'appréhension, nous prennent plus au sérieux. Je ne vais pas dire que cela nous fait du bien, mais nous sommes pris pour des joueurs de foot. Alors qu'auparavant, nos adversaires nous voyaient comme une petite équipe, comme le petit Charleroi. Il est vrai, qu'actuellement, nous montrons à la Belgique et au foot belge que Charleroi est une belle équipe de football."



 

 

Retour

RCSC Mentions légales