#Flashnews

Réactions d’après match des entraîneurs
08 août 2010

Ariel Jacobs (Anderlecht) « Dans un match pareil on sait que plus le temps va s’écouler, moins on aura la possibilité de marquer. Cela devient, en effet, difficile car l’adversaire s’accroche à l’idée de prendre un point. Il y a alors une forme de nervosité qui s’installe et cela s’est marqué chez nous en deuxième mi-temps. Le tout, c’est d’alors avoir la circulation du ballon la plus rapide possible et de déplacer le jeu d’un côté à l’autre. Le but étant de créer ainsi une ouverture dans le bloc adverse. Cela, c’est la théorie. Je ne suis pas mécontent de la circulation du ballon, mais elle aurait pu être plus rapide. Je pense que ce qui nous a manqué aussi, c’est l’ouverture à une trentaine de mètres du but. D’un autre côté, on sait aussi que dans ce genre de match, il faut rester à l’abri des contres. Sur ce point, le groupe a bien travaillé. Mais, malgré notre possession de balle, nous nous sommes créés trop peu d’occasions. » Jacky Mathijssen (RCSC) « Je suis satisfait de certaines choses, surtout en situation de perte de balle. Je crois que l’on a bien fermé certaines zones et qu'on a rendu la tâche difficile à certains joueurs. Sur ce point, je crois que l’on a montré que l’on formait un bloc, un groupe. Tout le monde voulait jouer son rôle et même en faire plus quand c'était possible. En possession de ballon, on a essayé de faire certaines choses. On a eu des idées, mais on a eu trop peu de réussite pour les concrétiser. C’est dommage. On aurait pu mettre davantage le danger chez l’adversaire. Le fait que cela ne soit pas le cas, cela veut dire que c’est lui qui met la pression et qui nous étouffe de plus en plus. Concernant les phases arrêtées, on a eu des petits soucis en première mi-temps. Pour ce qui est du reste, je suis très content. J’ai de nouveau vu – comme beaucoup de gens – une équipe avec de la fierté sur le terrain. J’espère que cette fierté va très vite se transmettre dans les tribunes, dans la ville et chez tous les gens qui aiment le Sporting. Et j’espère que toutes les personnes qui n’étaient pas là ce soir - pour diverses raisons – je vais les revoir dans deux semaines. »

Retour

RCSC Mentions légales