Actualités

F. Mazzù : "Penser d’abord à nous et retrouver une âme."
08 février 2019

"Ali (Gholizadeh) est resté deux mois en inactivité ou, en tout cas, absent du terrain. Il a repris avec le groupe, ce jeudi. Par rapport à ses autres coéquipiers, je pense que ce n’était pas cohérent de le reprendre, il est encore un peu juste. Il y a l’avis médical, aussi, qui signale que c’est encore un peu tôt. Il rentrera dans les plans, certainement, à partir de la semaine prochaine.

Ken (Nkuba) a joué une mi-temps, ce jeudi, avec la réserve. Il revient de blessure, également, et Samba (Diawara) lui a donné 45 minutes de temps de jeu afin de ne pas aller au-delà, par rapport à sa cheville.

Rémy (Riou) est grippé, c’est le seul qui ne s’est pas entraîné, depuis mercredi.

Durant cette semaine, il y a eu, d’abord, des discussions entre les joueurs et moi, et puis, les joueurs se sont parlés entre eux.

Je leur ai fait comprendre que, sur la première mi-temps, ma responsabilité était engagée par rapport au dispositif, à ce que je leur avais demandé. Ce qui me faisait, le plus, râler, c’était sur le manque d’impact et les déchets techniques. C’était sur ces points-là qu’ils devaient absolument corriger le tir. À propos du schéma de jeu, j’avais pris mes responsabilités et, de ce côté-là, il ne faut pas en vouloir aux joueurs.

On s’est dit des choses, les joueurs ont échangé, et le groupe a bien travaillé pendant la semaine. Le plus important, c’est d’avoir la bonne réaction face à Ostende.

S’il il y eu un manque de révolte en seconde période, je n’en sais rien. Il y avait la qualité de l’équipe mouscronnoise qui est dans une spirale très positive. Après, il y a des journées, comme ça, où ça ne fonctionne pas; même dans un schéma de jeu qui n’était certainement pas le meilleur, en première mi-temps, on aurait pu mener 0-2 car on a eu les occasions pour le faire. Finalement, Mouscron n’a eu que deux occasions et demi, et il marque, avant la pause, sur une frappe contrée. Le fait que l’on soit mené, on a pris d’autres dispositions, après le repos.

Effectivement, on n’a pas eu cet impact et cette qualité technique, on est repassé dans un schéma plus classique, au niveau des duels, de l’intensité et des intentions. On est passé complètement à côté de notre match.

Derrière une prestation comme celle-là, il y a plusieurs possibilités d’enchaîner mais, le plus important, c’est d’essayer, un maximum, de rester positifs parce qu’il ne nous reste pas beaucoup de matches. Ensuite, il faut tenir compte aussi de tout ce qui a été acquis depuis le début de la saison, des profils qui seront sur le terrain et de ceux qui, aussi, nous ont manqué, ces dernières semaines, car, quand on parle, dans la presse, des schémas tactiques, on oublie de souligner que, depuis janvier, nous avons connu beaucoup de problèmes sur les flancs et que les possibilités n’étaient pas énormes.

Et il ne faut pas oublier ce qui a été fait de bien, avant ce match à Mouscron, et ne pas, seulement, tirer des conclusions sur cette rencontre. La composition de l’équipe de ce samedi, elle sera faite en fonction de tous ces critères ainsi que des retours des joueurs, par rapport à leurs profils.

Ryota (Morioka) est arrivé pour apporter de la créativité, ce lien qui nous aurait certainement manqué dans la longueur de la saison puisque Massimo (Bruno) l’avait très bien fait, la semaine, avant sa venue.

De la créativité, mais aussi de la maturité, de la vista; toutes ces qualités qu’il réunit et remplacer, aussi, Cristian (Benavente) afin de garder le même nombre au niveau de la concurrence dans ces postes-là.

Ryota est différent mais je pense qu’il peut remplir le même rôle que Cristian, comme se placer dans les intervalles. C’est un joueur qui a besoin de jouer avec le ballon dans les pieds et il peut faire jouer les autres. Cristian pouvait nous créer une situation, à lui tout seul, tandis que Ryo va être important pour faire participer ses coéquipiers et donner de bons ballons.

Défensivement, on est moins bien mais il n’y a pas que ce secteur qui subit, quand on prend des buts. Quand on regarde ceux de la semaine dernière, ce sont des buts de tout le bloc. Quand des joueurs défendent moins bien ou moins haut dans certains secteurs, ça laisse des espaces et ça provoque des décalages dans la zone médiane. Et derrière, ça provoque des décalages dans la zone défensive. Les défenseurs ne sont pas les seuls responsables quand une équipe encaisse des buts.

Maxime (Busi) commencera la rencontre, à la place de Stergos (Marinos). C’est un garçon qui a la tête bien sur les épaules, il est très réceptif. Il a une superbe éducation. Il est super professionnel au niveau de son attitude, son alimentation, son mode de vie. Il est à l’écoute aux entraînements, toujours dans le souci de vouloir corriger ce qu’on lui dit. Sur tous ces aspects-là, je suis certain que Maxime sera présent ce samedi. Après, c’est à lui à voir comment il va gérer son match, au niveau des émotions. Franchement, j’ai entière confiance en lui, à 100 %.

Je n’ai pas envie de parler de l’adversaire car, toutes les semaines, on en parle et on met en évidence tous les paramètres tactiques. Le discours que l’on a eu, durant la semaine, au sein de notre groupe, met l’accent sur le fait que l’on doit, d’abord, penser à nous, avant de penser à Ostende, retrouver des sensations, de l’énergie positive, du jeu vers l’avant, et être efficace aussi bien offensivement que défensivement. On verra comment Ostende sera positionné et comment il réagira. Je ne pense pas qu’ils aient des soucis à se faire, pour leur maintien.

Il n’y a pas de "petites équipes" car un match de football, ça se joue onze contre onze. Au départ d’un match, tout le monde a la même chance de pouvoir gagner. Quand une équipe est classée dans une certaine zone et que tout le monde la définit comme une "petite équipe", ce n’est pas cohérent.

Il y a des matches où, peut-être, l’adversaire, les émotions, l’environnement font que l’on est un peu moins bien. Sans doute, le coach n’a-t-il pas donné les bonnes informations, qu’il a été très long à la théorie, qu’il a embrouillé la tête de ses joueurs. Il faut trouver l’équilibre dans ce qu’on leur dit, dans ce qu’ils font et les émotions dans l’ambition, par rapport au projet du staff, de l’équipe et du Club.

Younes (Delfi) est un joueur de flanc et, à partir du moment qu’il est qualifié et que l’on a vu de bonnes choses à l’entraînement, c’est normal qu’il soit repris. Cela nous procure des possibilités supplémentaires, éventuellement, en cours de match, pour le jeu dans les couloirs.

Quant à David (Henen), il convient de souligner qu’il n’a pas joué une seule minute dans tous les clubs qu’il a faits. C’est un très beau joueur, il a énormément de qualités mais, en football, il n’y a pas que les qualités intrinsèques et ce que l’on pense de lui, le plus important. Il faut prendre le temps d’acquérir tous les paramètres défensifs et offensifs, d’acquérir les émotions et sur ce plan-là, David est encore un garçon très jeune. Ce qu’il a fait dans les matches précédents ou en commençant un match, il donne toujours son maximum et il montre de très belles choses. Il est dans la bonne évolution et je crois énormément en lui. Je pense qu’il va devenir un futur grand joueur, que ce soit à Charleroi ou ailleurs. Mais comme un Cristian ou comme d’autres, il faut être calme avec lui, rester positif et ne pas penser qu’après trois matches, un joueur va nous sortir tous les miracles du monde et commencer à sortir de l’énergie négative. David est un style de joueur à qui il faut consacrer un peu plus de temps qu’à d’autres.

Qu’il faille réaliser un 6 sur 6 ou un 9 sur 9, on va tout d’abord essayer de faire un bon match, de le gagner et puis, on verra, match par match. Si on peut redéclencher quelque chose de positif, on va retrouver une âme, retrouver de l’ambition, de la motivation et ça pourra, peut-être, nous servir pour la suite. Si, ce samedi, on passe à côté, ça ne servira à rien de dire qu’il faut faire un 6 sur 6, un 9 sur 9 ou un 12 sur 12. C’est ce match face à Ostende qui est le plus important."

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
lundi 22 avril 2019 à 18h00
Dernière rencontre
2 : 0
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
K Saint-Trond VV
11
2.
KV Ostende
7
3.
Royal Charleroi Sporting Club
6
4.
KVC Westerlo
6
5.
Beerschot Wilrijk
4
6.
K.A.S. Eupen
4

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • Belfius
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups