#Flashnews

Réactions d'après match du coach.
24 avril 2011

Luka Peruzovic (RCSC) : "On savait déjà avant le match que ce serait difficile, car il fallait absolument gagner pour au moins aller jouer le dernier match chez eux. Avant de commencer les play off, on connaissait déjà la difficulté d'entamer une pareille compétition avec un retard de trois points. Aujourd'hui, on a essayé de gérer le match et de gagner. Pour cela, il fallait marquer. On a deux occasions franches à 0-0. Mais dans des matches pareils, ce sont des petites choses qui font la différence. Après cela, je pense qu'on n'a pas bien réagi sur le premier but. Il fallait gagner ce duel aérien. On est mené et on prend tous les risques offensifs par la suite. A sept ou huit minutes de la fin, on a su réagir. Ce qui était positif. On n'a pas baissé les bras. On est allé jusqu'au bout et on égalise à 2-2... mais ce n'est pas suffisant pour continuer la compétition. Je félicite l'équipe d'Eupen et je leur souhaite de la réussite pour la suite. Je suis arrivé ici et j'ai repris l'équipe pour les trois derniers matches. On gagne une fois, on perd une fois et on fait un nul. Il fallait découvrir les joueurs. Et il fallait être aussi compétitif. On l'était presque... mais il a manqué un peu de temps. C'est compréhensible que des joueurs se fâchent. Moi, je sais ce que j'ai fait. Je n'ai pas remplacé Cordaro parce qu'il avait été mauvais. C'était un changement tactique que j'étais obligé de faire. On a joué avec Moussa Gueye comme deuxième attaquant. On a aussi fait entrer Serwy. Il n'y a pas de secret à ce moment du match. Que Cordaro se fâche ou pas, ce n'est pas mon problème. Il fallait que je tente tout ce qui était possible pour gagner le match. C'est tout. Concernant mon avenir ? Je ne sais pas. Rester en division 2... cela dépend du projet. Je ne ferme pas la porte. S'il y a un projet qui tient la route et qui me semble intéressant : pourquoi pas ?"

Retour

RCSC Mentions légales