#Flashnews

Kamen-Kaiserau 2019 : Une excellente humeur communicative…
09 juillet 2019

On ne s’imagine pas toujours ce qu’un stage représente au niveau de l’équipement et du matériel nécessaires.

Les chasubles, la pompe à ballons – indispensable –, les mannequins, les cônes et plots, les cerceaux plats, les mini-haies, les piquets de slalom ou de délimitation, les échelles de rythme… Sans ces ustensiles, le staff sportif ne pourrait pas travailler correctement et préparer des séances d’entraînement de qualité.

Cela, c’est pour la partie football. Après, il ne faut surtout pas occulter les besoins des kinés afin de bien soigner les bobos des joueurs et tout ce qui a trait à la contention adhésive ou au bandage fonctionnel dans le domaine, principalement, relatif au traitement de l’entorse de la cheville, une contrariété – malheureusement – trop fréquente et bien désagréable pour tout footballeur pro ou amateur qui se respecte…

Bref, le moindre détail a son importance, comme on a pu encore le constater durant la première demi-heure de l’entraînement matinal.

Pour les moins de vingt ans, on va parler d’un temps qu’ils ne peuvent pas connaître. En ce temps-là, il y avait la minute (nécessaire) de Monsieur Cyclopède (une émission TV humoristique présentée par Pierre Desproges, au début des années 80) et, au Sporting, il y a les 30 minutes (aussi nécessaires) de Philippe Simonin, avant qu’il ne laisse les joueurs aux soins de Karim Belhocine, Frank Defays et Samba Diawara.

Cette petite parenthèse culturelle étant faite, on en revient au bagage utile pour la séance de notre préparateur physique qui, après quelques exercices d’échauffement des ischios, proposa plusieurs séquences variées de VMA dont les tests progressifs par bip permettent de mesurer l’énergie déployée par les joueurs.

Les Zèbres sont entrés dans une phase cruciale de leur stage, sur le plan physique...

...ainsi que sur le plan tactique, comme ici, avec Ken Nkuba, Maxime Busi et Chris Bedia.

Notre Doc' Aurélien Claes s'est occupé de David Henen.

Ces derniers étaient fins prêts pour la pratique du football, à l’exception de David Henen et Ali Gholizadeh pris en charge par la cellule médicale. Travaux de reconversions défensives et offensives à trois contre deux et deux contre un, avec circulation du ballon à l’intérieur du jeu et changements d’aile, telles étaient les applications obligatoires à une finalité : conserver le ballon et scorer dans les six secondes.

Pour l’après-midi, en concertation mutuelle entre les staffs sportif et médical, le noyau fut divisé en deux avec, pour les uns, du home trainer, et pour les autres, du renforcement musculaire et du stretching, l’alternance étant, bien évidemment, de mise afin de ne léser personne des bienfaits de cette seconde séance exécutée, tout comme la première, dans une excellente humeur communicative.

Bigre, que le temps passe vite... Il faut en laisser pour le reste de la semaine !

Steeven Willems et Nicolas Penneteau semblent à l'opposé mais rassurez-vous, ils travaillent dans le même sens.

Woaw, Cédric Berthelin est aussi bien sur le terrain qu'en dehors... Il ne faut pas se fier aux apparences !

Ali Gholizadeh est très content du travail de nos kinés Tristan Blyckaerts et Frédéric Vanbelle, sous la supervision de notre Doc' Aurélien Claes. 

Comme on le comprend !

Le home trainer, avec un miroir devant soi, c'est encore plus motivant...

Mais avec Vincenzo Soranno, ça ne l'est pas moins !

Retour

RCSC Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.

En savoir plus Continuer