Actualités

R. Descamps : "J'ai demandé à Thomas Meunier de me parler du club"
09 août 2019

"J'ai dû faire un choix, cet été. J'ai été clair avec le PSG en leur disant que je souhaitais quitter le club. Il était essentiel, pour moi, de trouver de la stabilité. J'ai fait deux bons prêts et j'ai été performant. À présent, j'aimerais me poser et c'est pourquoi je suis venu à Charleroi. Le Sporting était le seul club à me proposer un transfert définitif. Cela prouvait l'intérêt que le club pouvait avoir pour moi.

Lorsque vous jouez dans les buts, vous avez besoin d'une énorme qualité d'adaptation. Il faut aussi connaître parfaitement ses défenseurs, pour prévenir de ce qu'ils vont faire. J'avais besoin de stabilité et je suis heureux d'avoir signé.

Charleroi me suivait depuis deux ou trois saisons. Les choses se sont faites rapidement. J'étais sur le marché et les discussions, avec mon agent et le club, ont rapidement abouti. En une semaine, le dossier était bouclé et j'ai pu rejoindre rapidement ma nouvelle équipe.

Le projet que l'on m'a proposé m'a plu. J'arrivais comme numéro deux, pour me montrer et essayer d'aller chercher cette place de titulaire. J'ai joué les deux dernières saisons et cela m'a permis d'acquérir de l'expérience, mais je suis très loin de Nicolas Penneteau. C'est à moi de travailler et d'aller chercher la place de numéro un.

Avant de prendre ma décision, je me suis posé beaucoup de questions. Ce n'est pas facile de quitter Paris pour le championnat belge. Étant originaire de Lille, je connais un peu votre championnat, mais pas sur le bout des ongles. J'ai demandé à des collègues, comme Thomas Meunier, de me parler du club. Les avis reçus étaient positifs et j'ai fait mon choix suite à ces avis.

Arriver comme numéro deux était un choix, de ma part. Cela ne me pose pas de problèmes, car je sais qu'il me reste beaucoup de choses à travailler. Si je ne joue pas, je mettrai cela à profit pour travailler les choses auxquelles je fais référence. Mon objectif est simple: travailler et aller chercher cette place de titulaire. Rester sur le banc ne sera pas du temps perdu, car je dois encore me développer sur certains points : m'étoffer musculairement, travailler mes sorties aériennes, me déplacer plus rapidement, entre autres.

Je connaissais Nicolas Penneteau de nom. Comme je le disais, je suis de Lille et Nicolas a joué à Valenciennes, un long moment. Donc, je ne pouvais que le connaître. J'avais également vu certaines rencontres qu'il a disputées avec Charleroi. C'est un gardien que je connaissais de nom et de visuel, mais je ne connaissais pas sa personnalité.

Je n'étais pas au courant du nombre de gardiens français passés par le club. Je ne sais pas si c'est dans la politique du club ou, simplement, le hasard. Je ne m'étais pas renseigné sur les gardiens qui étaient passés à Charleroi. J'en connais certains de nom, mais je suis jeune et je ne suis pas une encyclopédie du football (rires....).

Passer du PSG à Clermont ou Charleroi, c'est une question d'adaptation. Dans chaque club, il y a des choses différentes. J'ai la chance d'avoir une facilité d'adaptation. Je me suis adapté, à Tours, en quelques mois. Ce fut la même chose à Clermont. De Charleroi, je savais que c'était un club familial et que je serais bien accueilli.

Des gardiens que j'ai côtoyés, au PSG, je garderai une globalité. Tous étaient portés sur le travail, toujours présents. Nous avions des moments de rigolades, mais, sur le terrain, nous étions très exigeants envers nous-mêmes ou pour le gardien qui faisait son exercice. Ce niveau d'exigence, je veux le garder et le garderai toujours.

La saison dernière, j'ai connu une fracture de la main. Comme vous le savez, on ne se casse jamais deux fois au même endroit. Je me suis fait opérer du doigt et me suis bien rétabli. J'ai terminé ma saison, comme je l'avais commencée. Se blesser, pendant un prêt, n'est jamais évident, car vous êtes là pour jouer et maximiser le temps. J'ai dû passer outre cela, la blessure était assez conséquente. Mais, au final, je me suis vite rétabli, je ne me suis pas apitoyé sur mon sort et cela m'a boosté.

J'ai participé à mon premier entraînement, ce matin. Les sensations qui en ressortent sont très bonnes. Je m'adapte bien au groupe et je commence à connaître les prénoms. D'ici une semaine, je connaîtrai l'équipe parfaitement et les choses iront de mieux en mieux."

 


 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
samedi 31 août 2019 à 20h30
Dernière rencontre
3 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
9.
KV Ostende
6
10.
SV.Zulte Waregem
6
11.
Royal Charleroi Sporting Club
5
12.
K Saint-Trond VV
3
13.
Royal Sporting Club Anderlecht
2

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • Belfius
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups
  • Accord’Age