Actualités

RCSC - R. Antwerp FC : le débriefing
13 août 2019

 

En même temps qu’une première victoire, en match de championnat, sous l’ère de Karim Belhocine – qui en appelle d’autres, nombreuses, c’est le moins qu’on puisse lui souhaiter –, on aurait bien voulu célébrer également une première "clean sheet". N’empêche, la défense a, à nouveau, bien rempli son devoir face à une division offensive anversoise qui ne manque pas de répondant et qui fera plier, encore bien plus conséquemment, d’autres arrière-gardes…

Pour Núrio, la théorie d’avant match a été bien assimilée : "Nous avions bien fait l’analyse de l’adversaire et nous avons tout fait pour l’emporter. On était bien organisés dans l’occupation et on a bien défendu.

Notre back gauche ajoute : "On a bien joué dans les reconversions. Nous savions tous également que l’Antwerp possède de nombreux atouts, aussi bien sur le plan offensif que défensif. Il fallait vraiment que l’on reste bien compact en défense pour bien ressortir dans les contre-attaques. Je pense que ces éléments ont fait la différence et que la balance a penché en notre faveur. Offensivement, j’ai essayé d’apporter le plus possible, sur mon flanc. Mon souci était de bien combiner avec mes coéquipiers défensifs et de bien relayer les ballons. C’étaient les consignes du coach, ne pas leur laisser trop d’espaces, être imperméable et pouvoir créer des situations intéressantes à caractère offensif."

Núrio : "On était bien organisés dans l'occupation..."

Si Mbokani faillit déjà s’illustrer après, à peine, sept minutes de jeu, Massimo Bruno aurait pu, avec un peu plus de réussite, réaliser un doublé avant une mi-temps où les Carolos avaient pris l’ascendant, aussi bien dans la possession (52/48) et les tirs au but (5/2) que dans les coups francs (10 contre 4). Un score – déjà – de 2-1 à la rentrée aux vestiaires n’aurait certes pas été usurpé…

En seconde période, l’Antwerp sortit un peu plus souvent et les tentatives de frappes furent plus nombreuses. En témoigne Dorian Dessoleil : "L’Antwerp est vraiment rentré dans le match, après la pause, où les deux équipes pouvaient revendiquer les trois points."

Malgré une animation différente de l’Antwerp qui posa pas mal de problèmes aux Carolos, ceux-ci restèrent suffisamment maîtres de leur sujet… jusqu’à la 75’ où le goal de Refaelov fut finalement validé après un hors-jeu signalé par l’arbitre assistant. À l’image de notre défenseur portugais, les Zèbres ne ménagèrent pas leurs efforts, même suite au penalty manqué de Jérémy Perbet : "Après l’égalisation de l’Antwerp, nous étions tous animés du même sentiment : celui de reprendre l’avantage le plus vite possible", dit Núrio.

Dorian Dessoleil surenchérit : "On a eu les forces nécessaires que pour pouvoir marquer ce second but. Après le penalty manqué de Jérémy, je me suis dit, tout de suite, que ce serait encore bien difficile. À la limite, on n’y croyait presque plus à cette victoire, mais je suis très content pour lui qu’il ait été au bon endroit pour pousser le ballon dans les filets."

Dorian Dessoleil : "À la limite, on n’y croyait presque plus à cette victoire..."

Et c’est un coup de coin admirablement délivré par Marco Ilaimaharitra qui décida du sort de cette rencontre. Modou Diagne était venu, au duel avec Haroun qui, malgré lui, mit son propre gardien à rude contribution… Ce dernier relâcha le ballon devant un Jérémy Perbet toujours plus redoutable quand il est en embuscade devant un portier.

Núrio : "Par notre victoire arrachée dans les derniers moments, nous avons encore parfaitement traduit la mentalité de Charleroi, celle de ne rien lâcher et d’y croire, jusqu’au bout. Lors de chaque match, nous nous attachons à exploiter la moindre occasion qui pourrait nous être profitable. Nous essayons aussi de rester concentrés afin de ne pas perdre le contrôle de la rencontre. C’est notre devoir de joueur."

Pour Núrio, encore, réaliser un 5/9, c’est un bon bilan après les trois premières journées : "Nous faisons vraiment un début de saison idéal. C’est notre troisième match, sans défaite. Ce sont des bons résultats qui vont nous booster et nous aider à nous mettre en confiance afin d’aller, cette fois-ci, conquérir notre première victoire, en déplacement, à Zulte."

Dorian Dessoleil partage le même objectif, celui d’encore plus valoriser ce capital par une victoire au détriment des troupes de Franky Dury : "Cette victoire n’aura de sens que si nous concrétisons, ce prochain lundi, à Zulte-Waregem. Si on fait le nécessaire chez nous, pour que cela porte ses fruits, il faut faire ce qu’il faut, le match d’après."

La conclusion, on la laissera à notre buteur qui tient à remplir ses tâches correctement, même en tant que Joker de luxe, avec, toujours, le même sens aigu du professionnalisme : "Maintenant, on demande de marquer des buts, d’être plus présent dans le jeu et d’être important pour l’équipe. Il y a vingt ans, c’étaient des caractéristiques différentes qu’on demandait aux attaquants. À présent, je dois m’adapter. Je le fais peut-être un peu moins mais, malgré tout, j’arrive à être décisif et c’est cela qui compte, finalement."

Quand le Sporting s’élance… We Are Charleroi !

Jérémy Perbet : "J'arrive à être décisif..."

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
samedi 31 août 2019 à 20h30
Dernière rencontre
3 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
9.
KV Ostende
6
10.
SV.Zulte Waregem
6
11.
Royal Charleroi Sporting Club
5
12.
K Saint-Trond VV
3
13.
Royal Sporting Club Anderlecht
2

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • Belfius
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups
  • Accord’Age