#Flashnews

K. Belhocine : "L’efficacité a fait la différence."
02 septembre 2019

"Je pense tout d’abord que le score ne reflète pas du tout le match car cette équipe de Waasland-Beveren nous a posé beaucoup de problèmes et s’est créé, en première période, beaucoup d’occasions. Ça a été une situation paradoxale car, à ce moment, nous avions le ballon. Ils sont devenus très dangereux, dans les reconversions. C’était le même scénario à Zulte et c’est ce qui nous avait coûté des buts…

Ici, sur un contre, nous parvenons, tout de même, à ouvrir le score. Ensuite, en seconde mi-temps, nos adversaires reviennent avec de bonnes intentions et, à nouveau, nous éprouvons pas mal de difficultés.

C’est un des matches où nous avons eu le plus de soucis mais, grâce aux reconversions – au moment où Waasland avait la possession –, et au talent de certains de nos joueurs, on a réussi à marquer des buts et, surtout, à garder le zéro derrière. C’est la première fois, depuis le début de la saison, et ça fait plaisir.

Honnêtement, il faut dire aussi que nos opposants sont dans une phase où ils luttent pour s’extraire de la zone et que, malgré de bonnes choses, ils n’y arrivent pas. C’est un club que j’apprécie parce que j’y ai joué pendant deux ans. Je leur souhaite beaucoup plus de réussite, par la suite, ainsi que pour Arnauld (Mercier, ndlr) – qui va prendre les commandes de l’équipe – et qui est quelqu’un pour qui j’ai également beaucoup d’estime.

Le score n’est vraiment pas mérité, pour Waasland, comme pour d’autres précédentes rencontres, où ils auraient pu avoir plus de chance.

Toutefois, je me dois de féliciter mes joueurs car ils ont fait le dos rond, quand il a fallu, ils ont été très solides et très efficaces. Ce soir, c’est l’efficacité qui a fait la différence et que nous ayons gagné ce match.

Pour le premier match officiel de Shamar Nicholson, notre impression est plutôt bonne, non seulement, parce qu’il inscrit ce troisième but extraordinaire mais aussi parce qu’il bouge beaucoup, au front de l’attaque. D’autre part, il nous a montré qu’il était prêt à travailler pour le groupe et ses coéquipiers. Il marque ce goal et puis il court vers le banc… Il communie avec ses partenaires alors qu’il n’est là que depuis dix jours. Il a une mentalité extraordinaire et, en plus, il a la chance d’être un bon footballeur. Donc, je ne peux avoir qu’une bonne impression de sa prestation. Je suis très content pour lui et j’espère qu’il va pouvoir continuer de la même manière.

On a aussi le privilège de disposer de quatre très bons attaquants. C’est vrai qu’il va falloir bien gérer cette concurrence. Mais en football, il y en a qui sortiront, il y en a d’autres qui seront derrière et qui nous feront du bien quand ils rentreront. Il vaut mieux avoir quatre bons attaquants que quatre moyens. Je leur expliquerai les choses comme il le faut. J’espère tout simplement que ceux qui joueront et que ceux qui rentreront seront prêts à aider leur formation.

Quand Rezaei est monté, nous avons gardé le même système. Kaveh a pris la place de Ryo (Morioka) et a joué entre les lignes, derrière Shamar. Ce n’est pas parce qu’un attaquant rentre, numéro 6, qu’on évolue avec deux avants. L’un et l’autre ont alterné et l’ont très bien fait. Ce ne peut être que bénéfique pour le Sporting, pour leur équipe et pour eux-mêmes."

Retour

RCSC Mentions légales

Pour améliorer votre expérience sur notre site internet, nous utilisons des cookies. La poursuite de votre visite sur notre site vaut pour consentement du traitement de certaines données personnelles et de l'utilisation de ces cookies. Plus d'infos ici.

En savoir plus Continuer