#Flashnews

K. Belhocine : "La coupe réserve toujours des surprises"
24 septembre 2019

"Le groupe était affecté. C'est normal après une telle défaite, à domicile, et même si le score ne reflétait pas la physionomie de la rencontre. Nous avons fait en sorte de tourner le bouton, car un match arrivait et il fallait se remettre au travail.

Les matches de coupe réservent toujours des surprises, des équipes inférieures arrivent à immerger. Nous sommes concentrés. Rupel Boom, après un début de championnat difficile, a gagné sa dernière rencontre. C'est une équipe qui a bataillé pour jouer contre Charleroi et j'aimerai voir un Charleroi tout aussi batailleur et concentré, pour venir à bout de cette équipe.

Je veux jouer cette coupe à fond, avec mon groupe. Il y eut quelques alertes avec Massimo et Modou. Aujourd'hui, Massimo va mieux, mais Modou devra faire l'impasse. Le tout sera de trouver le juste équilibre entre les gènes, la succession de matches et d'aligner l'équipe la plus compétitive. Ce groupe est un groupe et il n'y a pas de titulaires et de remplaçants. Demain seront alignés les joueurs les plus en forme.

Nous devons tenir compte du fait que nous jouons trois matches en huit jours, que certains travaillent très bien, que d'autres ont beaucoup joué.... En tenant compte de ces paramètres, nous devrions parvenir à dégager onze joueurs, qui débuteront la partie.

Pour un club, gagner la coupe est le chemin le plus court vers l'Europe. Pour un groupe, c'est une fabuleuse aventure humaine et sportive. Cela met aussi le club en lumières. Cependant, s'il y a bien une compétition aléatoire, c'est la coupe. Il est impossible de dire quand nous gagnerons la coupe, mais c'est un objectif pour le club. Pour la remporter, il faut que plein de paramètres soient réunis et que le groupe joue ses rencontres à fond. En attendant, notre premier match est demain et nous devrons passer celui-là, pour arriver au prochain tour.

C'est gratifiant de voir que votre club compte sur vous. Charleroi est un club qui travaille sur des bases solides, qui a des visions à moyen et à long terme. Ce n'est pas un club qui change de vision tous les six mois. C'est d'ailleurs pour cela que la Sporting grandit et que de plus en plus de gens s'identifient à lui et rejoignent le projet. Pour ma propre personne, avoir la confiance des dirigeants, c'est pour cela que je me lève le matin et il faut leur rendre cette confiance."

 

 

Retour

RCSC Mentions légales