#Flashnews

Rupel Boom-Charleroi : L'analyse du coach
26 septembre 2019

 

 Karim Belhocine : "Nous sommes passés avec de bonnes et moins bonnes choses…"

"C’était important de pouvoir se qualifier, durant le temps réglementaire, car on sait que ce n’est jamais évident, dans un match de coupe. On l’a bien vu, ce mardi (avec le Cercle de Bruges et Waasland-Beveren, ndlr).

L’équipe de Rupel Boom a joué son va-tout et a presté comme il le fallait pour faire un bon match de coupe. Cela n’a pas été facile mais on a pu sortir de cette rencontre, sans aller jusqu’aux prolongations. C’est une double satisfaction qui nous permet de nous concentrer à fond, sur notre prochain déplacement de dimanche, au Standard de Liège, et, déjà, d’entr’apercevoir notre adversaire du tour suivant, en coupe.

Je suis bien évidemment content du rendement et de l’efficacité, notamment, de Kaveh Rezaei et Ali Gholizadeh, deux joueurs, comme d’autres, qui avaient besoin de temps de jeu, et qui étaient, aussi, en besoin de confiance. Ils ont fait le travail et c’est bien qu’ils reviennent en forme après, soit, une longue blessure, soit, une longue absence. En définitive, avec tous ces éléments positifs réunis, j’en retire même une triple satisfaction.

Il est clair que la façon dont nous avons pris les deux buts ne m’a pas plu. Le plus important à retenir, c’est la qualification mais c’est évident que nous allons revoir les circonstances qui nous ont coûté ces deux buts afin qu’elles ne nous soient plus préjudiciables dans un proche avenir, en championnat.

Encore une fois, nous nous en tiendrons uniquement au fait que nous sommes passés, avec de bonnes et moins bonnes choses. On ne va garder que les bonnes et, les moins bonnes, on va les analyser attentivement pour ne plus que ça se reproduise.

On s’attend à ce que ce soit difficile sur le plan de la récupération physique car les joueurs ont beaucoup couru et donné beaucoup d’énergie, alors qu’on avait déjà joué samedi. Maintenant, il nous reste suffisamment de temps afin d’être prêt, pour nous rendre au Standard.

Je ne sais pas si ce sera un gros test, face au Standard. En tout cas, c’est le leader, c’est une équipe qui tourne bien, aussi bien avec les titulaires qu’avec les joueurs qui rentrent. Ce sera, à n’en point douter, un beau match et ce sera à nous d’être parfait, au top et à 100 % pour espérer ramener quelque chose de Sclessin.

Le fait qu’il y ait eu cinq changements par rapport au onze de base, jusqu’ici, c’est la combinaison de plein de choses, de joueurs qui ont beaucoup presté et qui ont besoin de souffler pour retrouver un peu de fraîcheur. C’est aussi la combinaison de quelques contrariétés physiques, aussi, car il y avait quelques joueurs blessés comme Massimo (Bruno) qui avait dû quitter le terrain, contre Saint-Trond, avec une gêne aux adducteurs. Tout cela réuni a fait que nous avons aligné l’équipe la plus à même de se qualifier. Ce n’était pas une équipe composée de remplaçants car ce sont des joueurs qui peuvent être aussi bien titulaires.

Pour David (Henen), à première vue, il souffre du genou. Il va faire des tests, j’espère que ce n’est pas trop grave.  En ce qui concerne Marco (Ilaimaharitra), sa sortie a surtout été préventive.

Que ce soit en tant que joueur ou entraîneur, ce que je crains, lorsqu’il arrive que l’on rencontre des équipes dites plus petites, c’est qu’il y ait un manque d’agressivité dans les duels. Toutefois, je ne l’ai trouvé dans mon équipe que juste après notre but où, là, on a commencé à reculer. Et même si on ne faisait pas le match parfait, j’étais assez content de ce qu’elle avait montré avant qu’on ne marque notre premier but. À la mi-temps, je leur avais demandé de faire encore plus dans ce style de match, dans les duels, dans les courses, dans l'agressivité, bref, dans tous les registres.

Je pense qu’ils ont bien assimilé les consignes et quand vous avez des joueurs qui les comprennent, c’est toujours agréable."

 

Retour

RCSC Mentions légales