#Flashnews

Charleroi-Cercle : le débrief
14 décembre 2019

 


Les faits marquants : 

Il n’est jamais facile de se dépêtrer du marquage d’une formation qui se bat pour sa survie… S’il ne leur a pas fallu longtemps pour déminer le dispositif de la défense adverse, les Zèbres ne devaient surtout pas se reposer sur leurs lauriers !

Et c’est ce qu’ils comptaient dûment faire puisque Ali Gholizadeh faillit doubler la marque et, ainsi, imiter le geste de son coéquipier prédécesseur, Massimo Bruno ! Las, le ballon échoua finalement sur le piquet du portier visiteur !

Les Carolos maîtrisèrent efficacement les offensives adverses, lesquelles étaient le plus fréquemment orchestrées par Hazard et Somers qui n’hésitaient pas à permuter sur les flancs, en essayant de créer des espaces susceptibles d’être mis à profit soit par Peeters, soit par Panzo.

À la demi-heure, Bernd Storck décida déjà de modifier son schéma tactique en apportant plus de poids à son secteur offensif, avec l’introduction de Foster.

La seconde période avait débuté de quelques minutes – comme la première – que les Carolos inscrivirent un second but, Ali Gholizadeh finalisant un très beau service de Ryota Morioka.

À l’approche de l’heure de jeu et aux abords des vingt dernières minutes de jeu, Storck utilisa ses derniers atouts avec les montées de Gory et Hoggas, afin de procurer encore plus de fraîcheur et de variations dans les actions offensives de son équipe, laquelle se révéla plus productive en deuxième mi-temps sans, toutefois, se montrer plus réaliste.

Réalistes et même plus pratiques, les Zèbres le furent puisque, sur les trois tirs cadrés qu’ils s’octroyèrent en seconde période, ils en exploitèrent deux… Sans oublier les apports constructifs de Mamadou Fall, Shamar Nicholson et Gaëtan Hendrickx !

 

L'analyse du coach :  

"Durant la semaine écoulée, nous avions visionné le Cercle et nous savions que le match, de ce soir, ne serait pas facile et que si nous voulions l'emporter, il faudrait être à 100%.

Nous avons bien débuté la rencontre, nous avons ouvert le score assez rapidement et, ensuite, les Brugeois sont revenus dans le match.

En deuxième période, les joueurs voulaient rendre le match facile. Nous avons fait 2-0, 3-0. Cependant, le Cercle nous a opposé une belle adversité.

J'ai choisi de préserver Mamadou Fall, pour qu'il rentre frais. Comme d'autres, Mama est un joueur important pour notre équipe et, au vu de notre semaine, nous devons garder une certaine fraîcheur dans notre effectif.

En remplacement de Fall, la titularisation de Henen me semblait logique. David a souvent été décisif et il méritait de recevoir du temps de jeu.

Chacun est concerné et nous formons une équipe. Pour preuve, la rentrée de Gaëtan Hendrickx, auteur de la passe décisive sur notre troisième but.

Ali Gholizadeh, qui fut longtemps blessé, est bien revenu et ses qualités naturelles ressortent. Le plus difficile, avec lui, était de le freiner, peu de temps après sa blessure.

Si je devais avoir un regret, sur la rencontre de ce samedi, ce serait de ne pas avoir tué le match plus tôt."

 

Retour

RCSC Mentions légales