#Flashnews

PARADOR 2020 : À BÂTONS ROMPUS AVEC FRANK TSADJOUT
05 janvier 2020

Bonjour Frank. C’est le premier stage auquel tu participes, au sein d’un noyau d’équipe première ?

"En réalité, c’est le second car j’en avais déjà effectué un avec le noyau A de l’AC Milan, durant l’été dernier. On m’avait incorporé au groupe pro et, par conséquent, j’ai pu m’entraîner avec eux pendant toute la saison."

Tu es né à Pérouse en Italie et tu es d’origine camerounaise. Peux-tu nous expliquer comment ta famille est arrivée dans le pays où tu es né ?

"Mes futurs parents étaient à Pérouse afin de faire des études dans leur spécialité car, à la base, ils sont tous deux pharmaciens. Après avoir terminé le lycée au Cameroun, ils sont partis à Pérouse où ils se sont rencontrés et ont fait connaissance. Ils ont achevé leurs études à Pérouse afin d’avoir plus d’opportunités pour trouver du travail. Ensuite, ils sont venus à Milan où j’ai grandi."

Tu as des frères et sœurs ?

"J’ai deux petites sœurs qui sont nées en 2006 et 2011."

Comment es-tu venu au football ?

"Quand j’étais petit, la natation a été ma première discipline sportive. Puis, mon Oncle Pierre est venu en vacances chez nous et il m’emmenait de temps en temps jouer au foot. J’ai aimé tout de suite et, du coup, j’ai dit à mes parents que je voulais vite arrêter la natation. Et c’est depuis l’âge de quatre ans que je me suis consacré au foot."

As-tu toujours occupé un poste à vocation offensive, depuis tes débuts ?

"Non, tout petit, je jouais comme défenseur central. Je pense que c’était pour une question de physique et les entraîneurs pensaient aussi que je pouvais occuper ce poste. Mais, au bout de dix années, un entraîneur m’a dit qu’en fonction de mes qualités, je pouvais jouer comme attaquant. En fait, c’était le poste que je préférais et qui me procurait le plus d’émotions. Cela s’est très bien passé et j’ai continué."

Et qualité non négligeable, tu es aussi fort des deux pieds…

"Depuis mes débuts, j’ai toujours essayé de m’améliorer des deux côtés car à cette position, il est important de pouvoir frapper en vitesse, même avec le pied faible. Cela va maintenant assez bien mais il y a encore du travail à réaliser pour que j’atteigne le même niveau des deux pieds."

Ça te plaît autant de jouer comme avant-centre que comme ailier ?

"Ayant évolué le plus longtemps comme avant-centre, c’est effectivement à cette position que j’ai le plus de repères. Mais, en vérité, je n’ai pas de véritable difficulté à m’adapter car mes qualités physiques me permettent également de jouer sur le flanc et d’être aussi important pour l’équipe. Après, cela dépend du choix de l’entraîneur mais je peux jouer partout, dans la ligne offensive."

Comment vois-tu ton avenir au sein du Sporting ?

"L’année 2019 s’est très bien terminée puisque j’ai pu fêter mon premier but. Cela m’a donné beaucoup d’enthousiasme, dans la force de continuer à travailler encore plus. Je sais qu’au Sporting, toutes les conditions sont réunies afin de pouvoir m’améliorer et faire du mieux possible. C’est ma véritable première saison en tant que joueur pro. Je suis donc très motivé et je ne me pose aucune limite."

Ce premier but, tu l’attendais déjà depuis un certain moment…

"Oui, c’était le premier match où j’ai eu le plus de temps à ma disposition (Frank est monté au jeu à la 73’ et a marqué à la 81’, ndlr). En plus, c’était une situation très particulière pour moi car toute ma famille – mes parents et des cousins – étaient au Stade. Je savais très bien où ils étaient. Quand j’ai marqué, je me trouvais juste à côté d’eux et j’ai directement regardé dans leur direction. Et comme c’était mon premier but, j’en ai ressenti une très grande émotion."

En dehors du football, quels sont tes autres centres d’intérêt ?

"J’aime bien passer d’agréables moments avec des amis mais, à part mes coéquipiers, depuis que je suis en Belgique, je n’en ai pas encore beaucoup, bien évidemment. Sinon, je ne suis pas trop porté sur les consoles. Je joue bien de temps en temps, mais sans plus. Par contre, je suis accroc aux séries et films télé."

Alors, Frank, avant de terminer, on te propose un petit jeu. On va te dire 10 mots, l’un après l’autre, et tu devras répondre par le premier mot qui te vient à l’esprit… C’est parti !

Footing ? "Entraînement."

Penalty ? "Pression."

Stage ? "Amitié."

Sable ? "Mer."

Réveil ? "Fatigue." (rires).

Famille ? "Clé (la famille, c’est la clé de tout, disons…)"

Groupe ? "Force."

Télévision ? "Relax."

Fruit ? "Santé."

Soleil ? "Bonheur."

Merci beaucoup, Frank, pour ta très sympathique participation. La grande famille zébrée te souhaite un très bon stage et plein succès pour le futur !

Retour

RCSC Mentions légales