#Flashnews

Charleroi - Standard : un peu d'histoire
27 février 2020

 

Peu avant le repos, alors que la possession de balle est largement en leur faveur, c’est la douche froide pour le Standard de Liège ainsi que dans les travées du Stade Maurice Dufrasne, à l’exception de la colonie de supporters zébrés en liesse, bien en voix, qui fête le but de Ryota Morioka idéalement placé au second poteau.

Notre stratège japonais reprend parfaitement de la tête un très bon ballon de Cristophe Diandy, lequel avait exploité une judicieuse récupération de Stergos Marinos pour délivrer l’assist décisif.

Après la vérification du VAR – qui aura duré la bagatelle de deux longues minutes et trente secondes stressantes – afin d’écarter toute suspicion d’un quelconque geste fautif, les Zèbres peuvent profiter sereinement d’une pause qui, bien évidemment, sera consacrée au recadrement de certains détails tactiques.

Et quand bien même, les Liégeois ont eu beau dominé territorialement leur sujet, les Carolos se sont octroyé pas moins de cinq tirs au but – dont trois cadrés pour un seul à leurs adversaires – et deux occasions franches, l’une sur une frappe de Massimo Bruno, qui n’était pas passée très loin de l’objectif, et l’autre sur un service de ce dernier que Mamadou Fall, gêné par le retour de Laifis et la bonne sortie de Bodart, n’avait pu mettre à profit dans les meilleures conditions.

88’40 : un long ballon de Van Heusden est repoussé de la tête par Dorian Dessoleil qui sort vainqueur de son duel avec Avenatti. Marco Ilaimaharitra contrôle le ballon de la poitrine et le dispute avec Bastien.

Monsieur Van Driessche siffle une action fautive du médian carolo et accorde un très dangereux coup franc, quasi dans l’axe, à moins de trois mètres du demi-cercle surplombant le grand rectangle de Nicolas Penneteau.

Mpoku fixe le cuir et s’élance. Le ballon passe au-dessus de Dorian Dessoleil et Shamar Nicholson et va se loger juste en dessous de la transversale du but de notre gardien… Il s’en était fallu de peu que les Zèbres reviennent de Sclessin avec les trois points et fassent oublier une longue disette de dix ans et onze mois sans victoire dans l’antre des Rouches !

Quant au dernier succès des Zèbres au Mambourg face aux Liégeois, il faut remonter au 25 avril 2015 lorsqu’ils l’avaient emporté 1-0  sur un but de Clément Tainmont à la 39'  au cours de leur première participation aux PO 1, quelques cinq semaines avant de se qualifier pour le second tour de l’Europa League…

Mpoku, lui, ne délivrera plus aucune phase arrêtée pour le Standard puisque, depuis, il a endossé le maillot du Club de Al-Whada aux Émirats arabes. Et Michel Preud’homme sera dans la tribune. Mais il faudrait bien être naïf pour croire que cette anecdote aura une incidence sur la progression de ses joueurs. Que nenni, ceux-ci voudront justement tout tenter pour lui dédier une 15ème victoire et conforter ainsi leur podium.

Toutefois, qu’ils sachent que onze Zèbres sont prêts à franchir, avec vaillance et bravoure, tous les obstacles qui se dresseront sur le chemin menant au but d’Arnaud Bodart pour eux, aussi, prétendre à une 3ème place et compenser, de cette manière, un bilan comptable de deux déplacements consécutifs qui aurait pu être beaucoup plus bénéfique après deux prestations très encourageantes !

TOUS AU STADE, TOUS DERRIÈRE LES ZÈBRES !

 

Retour

RCSC Mentions légales