#Flashnews

RCSC - AC AJACCIO : le débrief
01 août 2020

 

 

Les faits marquants :

Deux buts rapidement inscrits, un marquage très serré de part et d’autre… Ce furent les ingrédients d’un début de rencontre qui, passé le premier quart d’heure, donna lieu à des duels engagés et des mouvements intéressants, des deux côtés.

Les Zèbres tentèrent de développer quelques actions offensives en s’appliquant dans la circulation du ballon et, vers la demi-heure de jeu, deux franches possibilités échurent à Shamar Nicholson qui, sur la première, ne put correctement ajuster sa frappe et, sur la seconde, se vit devancer par son opposant direct, Kalulu.

C’est sur un score de parité logique que les deux équipes regagnèrent les vestiaires.

Dès la reprise, les Zèbres furent à une semelle de prendre l’avantage sur une action confuse, dans le petit rectangle de Leroy, qui faillit profiter à Ali Gholizadeh.

Les échanges devinrent plus vifs, sur un rythme plus soutenu, et après le penalty victorieusement converti par Lecoeuche, les Zèbres s’évertuèrent à essayer de cantonner leurs invités dans leur camp afin de bien se replacer et exploiter la moindre reconversion. Ils retrouvèrent encore plus d’allant et de couleurs dès la montée au jeu de Kaveh Rezaei qui fut, lui aussi, très près, de doubler la mise pour son équipe, suite à un coup franc bien brossé de Ryota Morioka.

C’est aussi suite à une offensive rondement menée et victorieusement conclue par notre stratège japonais que les Zèbres arrachèrent une égalisation méritée pour le forcing qu’ils pratiquèrent dans les ultimes minutes d’un match qui constitua, somme toute, une bonne répétition avant les trois coups de la nouvelle saison !

Le mot du Coach :

"Nous avons eu affaire à un bon adversaire qui a pratiqué un bon football. Ils nous ont surpris et j’ai trouvé que nous étions rentrés assez moyennement dans le match. Nous avons perdu quelques duels et on a eu l’impression qu’il n’y avait pas de bon rythme – de la part des deux équipes.

Nous avons répondu immédiatement et j’ai bien aimé, aussi, la réaction des 25 à 30 dernières minutes – ainsi que la volonté affichée par les joueurs – car il fallait tout donner pour revenir au score et, pourquoi pas, l’emporter. Ils ont poussé, ils ont essayé de le faire et nous nous sommes créé deux grosses possibilités avant d’égaliser. Le but, en alignant Guillaume Gillet, Marco Ilaimaharitra et Ryota Morioka, c’était de miser sur leur complémentarité et leur polyvalence afin d’apporter de la variété à notre jeu.

Les joueurs ont montré du caractère pour revenir au score. C’est positif car il était important de ne pas perdre ce match."

Retour

RCSC Mentions légales