#Flashnews

FC Bruges-RCSC : l'échauffement
07 août 2020

Quel visage l’équipe du Club de Bruges affichera-t-elle ce samedi dès le coup d’envoi face à nos Zèbres ?

Pour Karim Belhocine, il ne faut pas gamberger ni aller par quatre chemins, "ce sera un match difficile". Il l’affirme, sans hésiter : "Il ne faut pas uniquement s’attarder sur la rencontre de la semaine dernière face à l’Antwerp. Bruges est actuellement la meilleure équipe de Belgique et celle-ci l’a prouvé en devenant championne. Elle a gardé les mêmes joueurs et elle s’est même renforcée. Il faudra que l’on soit à 200 % pour espérer revendiquer un résultat. C’est pareil pour toutes les équipes qui se déplacent à Bruges."

On ne le sait que trop bien, le début de cette nouvelle saison très particulière se déroulera sans public. Cette donne inédite pourrait-elle procurer un impact profitable aux Carolos ? "Que ce soit avec ou sans spectateurs, peu importe, cela ne change rien", dit le coach du Sporting qui ne désire pas s’épancher sur le fait qu’aucune pression ne sera ainsi exercée sur le corps arbitral; pour lui, de toute manière, "les Brugeois ont toujours montré par le passé qu’ils étaient forts à domicile".

À l’exception de Modou Diagne et des joueurs en cours de revalidation (Massimo Bruno et Cristophe Diandy), tout le monde sera sur le pont, y compris Ken Nkuba qui a réintégré le noyau. De plus, la bonne forme de Marco Ilaimaharitra a de quoi rassurer. Le médian des Zèbres a cette force de caractère qui lui a permis de revenir et d’être prêt pour ce match inaugural.

En tout cas, l’entraîneur des Zèbres "a très bien senti ses joueurs, dès le début de semaine", pour reprendre ses propres termes. Il surenchérit : "Je les ai vus montrer beaucoup d’envie et d’enthousiasme, c’est agréable. J’espère que cet état d’esprit se reflétera sur le terrain."

Avec la franchise qu’on lui connaît, il le proclame sans ambages : "On a envie de faire un gros match. Il est clair que cela fait un bout de temps que nous n’avons plus joué un match officiel, on attend ça avec impatience."

Ce que les Zèbres ont performé, la saison précédente, "c’est du domaine du passé", dit-il. Il ajoute : "Ce qui a été fait, on ne peut pas l’oublier mais il faudra encore faire plus d’efforts si on veut essayer de faire la même chose. Tout le monde a compris que lorsqu’on travaille tous ensemble, on obtient des bons résultats. Le collectif, le club et le staff en ont été bénéficiaires. Mais cela demande des efforts au jour le jour et, match après match, il faut savoir se remettre en question."

Enfin, on terminera sur le recrutement de notre nouveau back gauche Ivan Goranov (qui n'avait toujours pas été officialisé au moment de la conférence de presse) et, fidèle à son image, Karim Belhocine conclut par une formule qui le personnifie, comme il aime le dire, à… 100 % : "Le Sporting a une excellente cellule de scouting et si elle se penche sur un joueur, c’est qu’elle estime que celui-ci a toutes les qualités d’apporter un plus à l’équipe."

Si les Zèbres ont déjà découragé des lionnes, peuvent-ils semer des Gazelles ? Réponse sur le terrain du Jan Breydelstadion, ce samedi sur le coup de 16 h 30 !

Retour

RCSC Mentions légales