#Flashnews

CHARLEROI - BEERSCHOT : l'échauffement
18 septembre 2020

Les pensionnaires du Kiel en visite au Mambourg, c’est assurément l’affiche de cette 6ème journée entre deux formations qui effectuent un très bon début de championnat. L’autre grand temps fort, ce sera le retour du public avec, d’abord, la présence de nos supporters qui auront à cœur d’encourager ses favoris et de se faire entendre.

Pour Nicolas Penneteau, que ce soit, précisément, le Beerschot, Bruges ou Zulte, chaque rencontre est abordée d’une manière identique : "On prend chaque match avec le même sérieux et la même envie. Le Beerschot a des qualités différentes des autres équipes. Il faudra s’adapter et imposer nos valeurs."

Notre portier espère compter, une fois de plus, sur l’étanchéité de sa défense : "Le fait d’avoir réalisé quatre "clean sheet" depuis le début de la saison, c’est avant tout un travail d’équipe car j’ai besoin de tous mes coéquipiers pour réaliser ce genre de performance et de statistique. En prenant très peu de buts, on a plus de chances de gagner des matches."

Il ajoute : "Il y a la qualité générale de l’équipe qui permet de bien défendre et puis, il ne faut pas le nier, il y a cette petite part de réussite, de temps en temps, qu’on arrive à provoquer, soit sur des actions offensives qui ne finissent pas, soit sur une maladresse adverse. Je pense qu’on provoque cette part de réussite par notre tempérament, notre agressivité et notre envie de défendre ensemble."

Karim Belhocine est comme les deux doigts de la main avec les propos de son gardien : "On a essayé de préparer ce match le mieux possible, avec beaucoup de sérieux, car le Beerschot est une équipe qui a réalisé de belles choses depuis le début de la saison. Ils ont des attaquants et une animation offensive qui se portent bien, comme nous. Ce sera un match entre deux équipes qui font, pour le moment, de bonnes choses. On aura à cœur de continuer les nôtres tout en supposant que nos adversaires feront tout pour qu’il en soit de même, en ce qui les concerne."

Si l’équipe du Beerschot est encore toute neuve en D1A, elle n’aura pas tardé à se faire remarquer, de la meilleure façon qui soit.

Nicolas Penneteau : "Sur cinq matches, on a pu se rendre compte des qualités de l’adversaire et comment ils ont réussi à obtenir autant de bons résultats. C’est une formation très costaude qui sait jouer au ballon, presser l’adversaire et aussi le contrer, qui est très forte sur coups de pied arrêtés et qui possède un des meilleurs gardiens dans le jeu au pied, le jeu long ou mi-long du championnat. Tout cela fait que c’est la seconde meilleure équipe de Belgique en ce moment."

En plus de joueurs complémentaires, la formation de Hernan Losada – dont ce sera le retour au Pays Noir, dans le costume du T1 adverse, après une carrière de joueur sous la vareuse zébrée, l’espace d’une saison 2010-2011 qui l’aura vu inscrire 6 buts en 30 matches toutes compétitions confondues – dispose d’un joueur très talentueux en la personne de leur milieu offensif autrichien Raphael Holzhauser qui a déjà fait parler de lui depuis l’entame du championnat pour avoir marqué la bagatelle de cinq buts et délivré trois passes décisives.

Karim Belhocine : "C’est un très bon joueur qui est important pour eux. Le Beerschot a beaucoup de bons joueurs à beaucoup de positions. Mais nous en avons aussi. Je ne sais pas si on a un plan bien défini pour le contrer mais on sera attentif à toutes les forces de cette équipe et on fera le maximum pour imposer nos forces à nous."

Si Holzhauser est la plaque tournante du Beerschot, le Sporting recèle d’un joueur qui a la faculté également de créer le danger à tout moment, qui est en pleine confiance et respire la grande forme.

Karim Belhocine : "On a la chance d’avoir en Ryota Morioka un joueur qui sait jouer partout, qui sait s’adapter et qui a une palette de jeu telle qu’il peut, soit évoluer plus bas et être dépositaire du jeu, soit jouer plus haut pour être entre les lignes et se montrer décisif. Où qu’il soit, il fait toujours les choses à fond et bien. C’est un joueur très important pour nous, il le sait, et c’est pour cela qu’il est si épanoui et qu’il se plaît dans ce groupe."

Pour conclure, s’il y a un paramètre important sur lequel les Zèbres pourront compter, c’est sans nul doute sur le soutien de leurs incomparables partisans…

Nicolas Penneteau : "Cela nous fait du bien que nos supporters soient de retour. On fait ce métier-là, justement pour partager des moments d’émotion, s’enivrer de cette ambiance en les écoutant chanter. C’est important pour nous de les sentir nous soutenir et, nous, d’arriver à les transcender sur nos actions, sur des moments forts pour ensuite partager une belle fête – je l’espère – en fin de match…"

Vu et approuvé : Hernan Losada est un coach audacieux pour privilégier un 3-5-2, même à l’extérieur. Il ne serait donc nullement surprenant qu’il se présente à Charleroi en appliquant à nouveau ce dispositif qui lui a valu de prendre la totalité de l’enjeu à Ostende et, excusez du peu, sur le terrain du Champion de Belgique sortant. En plus de proposer un jeu rapide, le plus souvent, en une touche de balle, la formation anversoise n’a aucune difficulté à se reconvertir défensivement en un 5-3-2 parfaitement compact. Très à l’aise dans sa conduite de balle, Holzhauser se montre particulièrement dangereux dans ses déplacements, décrochages et permutations. En plus, il est très adroit dans la manière de botter les coups francs, la qualité de ses frappes s’avérant extrêmement précise et bien travaillée pour permettre, par exemple, à Bourdin de surgir de la tête au premier poteau comme les limbourgeois de Genk ont pu le constater à leur dépens. Enfin, la défense zébrée devra se montrer sous son meilleur jour afin de contenir efficacement le redoutable duo d’attaque Noubissi/Tissoudali ainsi que les infiltrations de Vorogovskiy et les montées de Van Den Bergh dont la pointe de vitesse, à elle seule, peut faire des dégâts…

La sélection de Karim Belhocine :

Penneteau – Descamps – Imbrechts – Busi – Dessoleil – Willems – Kayembe – Diagne – Goranov – Zajkov – Marinos – Ilaimaharitra – Gillet – Morioka – Henen – Hendrickx – Nkuba – Ribeiro Costa – Gholizadeh – Benchaib – Fall – Nicholson – Rezaei – Descotte et Niane.

Non repris : Moutha et Lazare Amani.

Blessés : Bruno et Diandy.

Retour

RCSC Mentions légales