#Flashnews

Communiqué : le Parquet UB sanctionne le RCSC
11 octobre 2020

Le Sporting de Charleroi a de nouveau écopé d’une sanction financière de la part du Parquet de l’Union Belge à la suite du match Charleroi-Standard du 4 octobre 2020.

Le rapport du match delegate désigné pour cette rencontre a notamment relevé plusieurs faits répressibles :
- Lors de la montée au jeu des équipes, feu de bengale allumé en tribune 4, avant d’atterrir devant les premiers sièges de la T4. Cela a également mis le feu àune banderole, nécessitant l’intervention des services d’incendie.
- Au coup de sifflet final, des objets (gobelets et petites bouteilles en plastique ainsi que des briquets en plastique) ont été lancés en direction du gardien visiteur. 
 
Le Sporting de Charleroi rappelle une nouvelle fois que l’usage des fumigènes est formellement interdit, de même que le jet d’objets en direction de la pelouse et de joueurs. Ce type de comportement n’a pas sa place dans un stade de football. « Le fait que le gardien de but du Standard ait pu provoquer (ou répondre à des provocations) ne constitue pas une circonstance atténuante et n'excuse pas ces faits », ajoute le Parquet UB.
 
Le club subit de lourdes sanctions à la suite de ces comportements d’une minorité de supporters. Nonobstant les sanctions auxquelles s’expose tout supporter identifié à la suite d’un comportement répréhensible, le Sporting de Charleroi en appelle à une réelle prise de conscience afin d’éviter d’autres amendes et/ou sanctions dans le futur, lesquelles ternissent l’image du club et/ou impactent tous les supporters.
 
La Direction du RCSC
 
 
 

Retour

RCSC Mentions légales