#Flashnews

GENK - CHARLEROI : l'échauffement
17 octobre 2020

 

Cette seconde trêve étant derrière nous (avant une prochaine qui s’étalera du 6 au 22 novembre), il était bon de savoir si les internationaux du Sporting (Joris Kayembe, Marco Ilaimaharitra, Ali Gholizadeh, Kaveh Rezaei, Saido Berahino et Gjoko Zajkov) avaient bien réintégré le noyau. Karim Belhocine rassure : "Ils sont revenus avec de bonnes aptitudes physiques. Je pense qu’ils ont pour la plupart, à peu près, joué un match. Je les ai trouvés très frais, également sur le plan mental. Ils nous ont rejoints avec le sourire, contents de retrouver leur groupe mais aussi qu’ils aient connu autre chose en équipe nationale. J’espère que ce sera de bon augure pour la suite."

 

Avoir des joueurs qui se distinguent dans leur équipe nationale, c’est toujours une belle vitrine pour le club qui les emploie. C’est une fierté mais c’est également la preuve que le Sporting est sur la bonne voie. Le coach zébré en tire deux avantages essentiels : "En premier, c’est bien pour les joueurs eux-mêmes et ensuite, cela valorise le travail du Sporting de Charleroi qui arrive à faire grandir ses joueurs."

 

Mais il était tout aussi intéressant de faire le point sur les revalidations de Cristophe Diandy et Massimo Bruno. Pour Karim Belhocine, si l’optimisme est de rigueur en ce qui les concerne, la patience sera encore le maître-mot jusqu’à leur complet rétablissement : "Cristophe participe déjà à des entraînements avec le groupe. Quant à Massimo, il a fait sa réapparition sur l’herbe mais il n’a pas encore repris avec le groupe. Ça prendra un petit peu plus de temps – d’ailleurs, pour eux deux –, notre but étant de les intégrer d’abord sur le terrain, à proprement parler, et puis, dans l’équipe afin qu’ils retrouvent les sensations de la balle, du groupe, de l’herbe et du jeu, en les protégeant. Ils avancent à grand pas, ils travaillent bien et dur avec le staff médical. J’espère qu’on pourra les revoir le plus vite possible mais il est encore difficile de dire à quel moment car chaque évolution est différente."

 

Ce dimanche, c’est Genk qui se dresse sur la route des Zèbres, une formation avec un nouvel entraîneur, Jess Thorup, bien décidé à fêter sa première victoire depuis son arrivée le 24 septembre. Comme en prélude à chaque match, le mentor des Carolos n’a pas manqué de bien étudier le profil de la formation limbourgeoise ainsi que celui de son coach : "Bien que sa formation dispose également de plusieurs joueurs internationaux, Jess Thorup a pu profiter de cette interruption afin de mettre ses principes en place. C’est un coach qui avait déjà effectué du bon travail avant d’arriver à Genk. Quand on connaît un petit peu l’équipe de Genk et ses qualités, ainsi que celles de leur coach, on essaie de préparer le match au mieux. Mais comme à chaque fois que l’on doit jouer à Genk, on s’attend à un match difficile où il faudra être présent dans tous les compartiments du jeu car cette équipe dispose de bons joueurs et reste l’une des meilleures de notre championnat."

 

Et puis, si on peut se féliciter des trois joueurs acquis dans les dernières heures du mercato, on est tout aussi impatients d’assister à leurs débuts sous la vareuse zébrée. Jules Van Cleemput et Saido Berahino ont des fourmis dans les jambes tandis que l’intronisation de Lukasz Teodorczyk sera quelque peu différée : "Saido a disputé un match avec son équipe nationale ce dernier dimanche et est totalement apte" signale l’entraîneur du Sporting qui ajoute : "Jules est dans le même état de forme. En ce qui concerne Teo, c’est différent car il revenait d’une petite blessure et s’est entraîné individuellement cette semaine. Il reprendra avec le groupe dans le courant de la semaine prochaine afin qu’il soit à niveau."

 

Karim Belhocine s’est attardé aussi sur le départ de Maxime Busi : "Si je parle en tant qu’entraîneur, il est évident que Maxime était quelqu’un d’important dans l’équipe et que j’appréciais. Combiné au fait que je sois un ancien joueur, je suis très content pour lui parce que c’est un palier qu’il se devait de passer maintenant. Dans la vie, il y a des choix à faire. Dans son cœur, il était bien chez nous, il aimait son équipe et son club mais, sportivement, c’était le moment où il devait prendre une décision."

 

Il conclut avec des mots qui iront certainement droit au cœur du nouveau sociétaire du Stade Ennio-Tardini : "Je suis très fier de savoir que Max – qui a commencé à Charleroi en tant que jeune dans l’équipe il y a à peu près deux ans – va jouer avec et contre de très grands joueurs dans le Calcio. Je serai son premier supporter ! Dès que j’ai appris que son transfert était conclu, je l’ai appelé directement et lui ai fait passer un message car c’est un garçon qui, sportivement, le mérite et est extraordinaire."

 

Vu et approuvé :

Dans les rangs de Genk, Jess Thorup ne pourra compter sur le concours de Toma qui purge sa deuxième et dernière rencontre de suspension. Les dix internationaux sont revenus indemnes de leur sélection nationale et sont sélectionnables. Tous les joueurs du noyau de base sont aptes, à l’exception de Bryan Henen dont le retour à la compétition est retardé. Quel schéma tactique le coach danois appliquera-t-il : reviendra-t-il à un 4-2-3-1 alors qu’il avait opté pour un 4-3-3 à Waasland-Beveren ? Clairement, il s’agira de bien contenir Onuachu qui est, incontestablement, l’homme en forme du KRC pour avoir, à chaque fois, inscrit un but de la tête aussi bien face aux Côtiers que sur la pelouse du Freethiel. Et puis, il suffirait d’une étincelle pour que la formation chère à Peter Croonen prenne son véritable envol. Et celle-ci pourrait jaillir des pieds de Uronen ou Maehle, toujours bien inspirés dans leur apport offensif mais aussi de Ito dont les frappes à distance sont un de ses atouts majeurs…

 

La sélection de Karim Belhocine :

Penneteau – Descamps – Imbrechts – Dessoleil – Willems – Kayembe – Van Cleemput – Diagne – Zajkov – Ilaimaharitra – Gillet – Morioka – Hendrickx – Benchaib – Nkuba – Gholizadeh – Fall – Nicholson – Rezaei et Berahino.

 

Non repris : Marinos et Descotte.

 

Malade : Ribeiro Costa.

 

Blessés : Bruno – Diandy – Goranov et Teodorczyk.

 

Jess Thorup établira sa sélection parmi les joueurs suivants :

Vukovic – Wouters – Arteaga – Ito – Dessers – Bongonda – Hrosovsky – Onuachu – Moller Daehli – Uronen – Limbombe – Munoz – Oyen – Vandevoordt – Maehle – Lucumi – Kouassi – Leysen – Thorstvedt – Cuesta et Dwomoh.

Retour

RCSC Mentions légales