#Flashnews

CHARLEROI - FC MALINES : l'échauffement
15 janvier 2021

C’est un KV revigoré qui devrait se présenter sur la pelouse du Mambourg, ce samedi soir. Le Malinwa a retrouvé des couleurs depuis ses trois dernières sorties ponctuées d’autant de victoires consécutives.

Et c’est en ayant recours au bon vieux 4-4-2 que les joueurs de Wouter Vrancken ont littéralement renvoyé les pensionnaires du Great Old à leurs études avec un Geoffry Hairemans particulièrement en verve face à ses anciennes couleurs puisqu’il fit naître des regrets à deux reprises à ses ex-dirigeants et coéquipiers…

En tout cas, la défense carolo aura intérêt à ne pas se montrer aussi atypique que son homologue anversoise car elle devra s’attendre à contenir non seulement les percées de Storm mais aussi, notamment, le rayonnement de Schoofs et les montées de Bijker, lequel n’est jamais avare à créer le surnombre dans le camp opposé.

Et quand on connaît la valeur et la richesse de leur banc (Wernersson, Kaboré, Vranckx, Kaya, Shved, de Camargo,…) sans négliger le retour de blessure de Defour et l’arrivée, en prêt, de leur nouvel avant-centre, Ferdy Druijf, déjà sélectionné, en provenance de l’AZ Alkmaar, il ne faudra surtout pas croire que les Malinois se déplaceront pour faire de la figuration !

Coach, cela n’a sûrement pas été facile de travailler avec l’apparition de la neige…

"Les conditions atmosphériques ont été compliquées mais on a su s’adapter. La neige nous a posé des problèmes durant ces deux derniers jours à l’entraînement, mais on a fait avec afin d’être prêt pour ce samedi soir. Malgré tout, je trouve que c’est une bonne chose que d’effectuer une préparation différemment dans des conditions difficiles car on peut faire un bon match le lendemain sur d’autres valeurs et d’autres choses qui peuvent se développer."

À l’aller, on avait assisté à un bon match de football entre deux équipes qui avaient joué pour la gagne…

"Effectivement, je me souviens que cela avait été un très beau match, en général, pour le football belge mais aussi pour le spectateur neutre. Malines avait été un bel adversaire et nous avions presté l’une de nos meilleures secondes périodes de la saison. On avait eu aussi l’impression d’être passés à côté des trois points face à une équipe engagée qui avait développé un beau jeu. Ce samedi, il faudra nous montrer encore meilleurs qu’au match aller."

On imagine que tu enregistres le retour de Marco Ilaimaharitra avec beaucoup de satisfactions…

"Marco s’est toujours montré très impliqué. Durant sa suspension, il a pris les choses avec philosophie et il en a profité de travailler dans d’autres domaines. Ce sera à nous et à lui de prouver qu’après cette trop longue période d’indisponibilité, on puisse en retirer des bénéfices du fait qu’il revienne frais, encore plus motivé et plus fort pour lui-même et pour l’équipe. On aura besoin de toutes nos forces vives et ce sera bien de compter sur le plus de monde possible lors des prochains matches d’ici la fin du mois."

À Ostende, la montée au jeu de Gaëtan Hendrickx s’est révélée très précieuse et très encourageante…

"Franchement, Gaëtan a réalisé un bon match et il n’a pas fait que dépanner. Défensivement, il a effectué une bonne prestation ainsi que sur le plan offensif où, avec un peu plus de chance, il aurait pu marquer un but. Je suis très heureux de ce qu’il a produit. Gaëtan nous a montré qu’il avait une corde de plus à son arc et qu’il peut nous aider aussi bien au poste de milieu défensif qu’au back droit. Et comme il y a moins de joueurs disponibles dans ce secteur-là, il peut être encore appelé à évoluer à cette position où il a pu faire valoir ses qualités, sa mentalité et sa force de caractère."

Quelles sont les forces en présence pour ce match et où en est la blessure de Steeven Willems ?

"Teo a été malade et est incertain pour ce match. Steeven ressent toujours une douleur entre le mollet et le talon. On espère le récupérer pour la prochaine confrontation. Quant à Lucas, il s’était occasionné une petite entorse mais il s’est entraîné normalement ces deux derniers jours et, par conséquent, il intègre la sélection."

Ensuite, le Sporting va au-devant de 7 matches en 23 jours…

"En tenant compte de la pandémie, des blessés, de ce qui va se passer au niveau des cartons et des blessures éventuels, chacun de ces matches aura ses vérités. On tentera de mettre la meilleure équipe en place et on gèrera les effectifs avec les aléas et ce qu’on a envie de faire. On a la chance d’avoir des joueurs qui se sentent impliqués et qui comprennent le fait qu’ils doivent ou non participer à un match. Chaque joueur qui ne commence pas est censé sortir du banc avec l’état d’esprit d’aider l’équipe suivant la position qu’il occupe et les circonstances de la rencontre…"

La sélection de Karim Belhocine :

Blessés : Ken Nkuba – Ivan Goranov – Steeven Willems et Gjoko Zajkov.

Non sélectionnés : Cristophe Diandy – Jon Flanagan – Anthony Descotte et Parfait Mandanda.

L’entraîneur du FC Malines, Wouter Vrancken, établira sa sélection parmi la liste suivante :

Coucke – Bijker – Bateau – Walsh – Hairemans – Kaya – Druijf – de Camargo – Van Damme – Voet – Thoelen – Schoofs – Mrabti – Engvall – Peyre – Wernersson – Kaboré – Wenssens – Shved – Vranckx et Defour. 

Retour

RCSC Mentions légales