#Flashnews

CROKY CUP : RCSC - Westerlo : la 3e mi-temps
04 février 2021

 

 

Ce mercredi, sur une pelouse détrempée, les Zèbres se sont défaits d'une valeureuse équipe de Westerlo.
Une victoire gagnée avec les tripes et qui permet au Sporting d'accéder au 8e de finale de la Croky Cup.
En attendant le rendez-vous avec La Gantoise (jeudi 11 février), Karim Belhocine revient sur la rencontre.
 
Karim Belhocine : 
 
"Je pense que c’était en effet un vrai match de coupe. Les 2 équipes voulaient l’emporter et les conditions de jeu ont beaucoup influencé la façon de jouer. En effet Charleroi a dû s’adapter au terrain un petit peu comme Westerlo et on a eu du mal au début, Westerlo était là dans les duels et ils ont eu quelques occasions qui ont fait que ça aurait pu passer d’un côté ou de l’autre. Ensuite les joueurs qui sont montés ont amené de la percussion, Téo sur un ballon a réussi à faire la différence en fin de match. On a dû s’adapter, c’est un match de coupe, on a marqué ce but qui nous permet de passer au prochain tour. Je suis donc fier de mes joueurs, de la débauche d’énergie et du jusqu’au boutisme de ceux qui sont rentrés et de ceux qui ont joué tout le match.

On prépare le match hier, avant-hier, avec une idée des joueurs qui doivent prendre du temps de jeu et on se rend compte que les conditions changent la donne. Mais c’est surtout en début de match que vous vous rendez compte, parce qu'avant le match vous vous dites que peut être à certains endroits du terrain, on pourra jouer, mais là, on voyait que c’était impossible. C’est pour ça qu’a un moment donné aussi bien nous que Westerlo avons décidé de jouer des ballons un peu plus haut. Alors, oui, il faut aller au duel, prendre la profondeur et on se rend compte que la première équipe qui va marquer risque de l’emporter.

On connaît tous Cristian, au niveau de l’engagement, de la volonté d’aider l’équipe, c’est top. Après, il est clair que les conditions de jeu pour des joueurs notamment comme Cristian  qui ont besoin de s’exprimer balle au pied, c’était un match difficile. C'est un joueur qui est fait pour sortir des duels et créer des brêches. Après, pour les duels, je trouve qu’il s’est bien battu et a fait le maximum et c’est un joueur qui a besoin de rythme.
Le but avant le match était qu’il s’intègre à l’équipe, qu’il prenne du rythme, car il n’a pas joué depuis un petit bout de temps. Il l’a fait et on sait très bien ce que Cristian Benavente peut apporter au Sporting de Charleroi.

Lukasz avait marqué ce week-end mais était hors jeu. Ce soir, il a marqué un but très important. Au niveau de la confiance, je connais bien Téo, il l’a toujours. En effet, physiquement pendant de longs mois, il a eu des blessures, et beaucoup de petites gênes quand il est arrivé. On ne doit pas aller trop vite mais oui, bien sûr, il progresse semaine après semaine, entraînement après entraînement, et match après match et j’espère qu’il va continuer à nous aider parce que, premièrement, on en a besoin et, deuxièmement, il a envie de le faire."

Retour

RCSC Mentions légales