#Flashnews

CHARLEROI - ZULTE WAREGEM : l'échauffement
06 février 2021

Zulte, attention, danger ! Nonobstant son élimination de la Croky Cup des œuvres de notre cher et estimé voisin, l’Olympic de Charleroi, l’équipe de Francky Dury est particulièrement redoutable lorsqu’elle se produit à l’extérieur. Dans ce classement atypique, elle pointe à la troisième place juste derrière les Zèbres.

Si elle a bu la tasse, certes, sur un terrain gorgé d’eau, ce dernier mercredi, face à de valeureux Dogues – qui au passage ont signé un magnifique exploit –, cela n’a pas forcément étanché sa soif de succès (six, ndlr) hors de ses installations, d’autant plus qu’elle présente la troisième meilleure division offensive dans cet exercice.

En l’espace d’un mois, les pensionnaires du Stade Arc-en-Ciel – qui deviendra l’Elindus Arena à partir de la saison prochaine – se sont donc imposés à trois reprises, à l’Antwerp (0-1), à Eupen (2-3) et à Waasland-Beveren (1-5) après s’être offert, précédemment, les scalps des Buffalos (0-3), des Brugeois du Cercle (1-3) et des Hurlus (0-1).

C’est dire si la tâche des Zèbres s’annonce ardue et difficile sur une pelouse qui, certainement, le sera tout autant… En attendant, Karim Belhocine n’écarte aucun contexte de jeu : "Si on arrive à jouer sur un terrain où, au moins, le ballon roule, ce serait bien. Il y aura certainement des endroits où ce sera plus difficile et où le ballon sera moins négociable mais ce serait déjà mieux s’il ne s’arrêtait pas quand il ne faut pas. J’espère qu’on aura un peu de chance pour proposer un bon football et si ce n’est pas le cas, il faudra s’adapter."

Il ajoute : "L’état du terrain, mercredi, n’a pas avantagé des joueurs comme Massimo Bruno et Cristian Benavente qui n’ont pu exprimer librement toutes leurs facultés techniques. Par contre, ils ont fait les efforts pour l’équipe. Ce n’était pas évident non plus d’aller au duel dans de telles conditions de jeu, lorsque le ballon fusait ou s’arrêtait."

Et puis, pourquoi ne pas envisager une nouvelle issue favorable ? "L’important, c’est d’essayer de remporter notre prochain match pour continuer cette série de résultats positifs" souligne le coach carolo qui tient à respecter fidèlement son tableau de marche : "Les coups à jouer, suivant le programme qui nous attend, je ne m’en occupe pas pour le moment et, d’ailleurs, ce n’est pas la meilleure façon de fonctionner. Comme d’habitude, nous aborderons match après match. Et à la fin de chaque match, nous verrons où nous nous situerons."

De toute manière, Zulte sera à prendre très au sérieux et l’entraîneur des Zèbres aura sûrement fustigé l’attention de ses joueurs sur des certitudes qu’il conviendra de ne pas écarter : "Zulte va vouloir faire un bon match contre nous" s’attend-t-il en surenchérissant : "Nous devrons aborder cette rencontre avec beaucoup de concentration et d’envie. Nous devrons être bons et prêts, tout simplement, car ils feront le maximum face à nous. C’est une équipe solide, qui a alterné différents systèmes. Il faudra que nous soyons à fond dans les duels et dans l’intensité. On s’est préparé comme on doit le faire et puis, les conditions seront telles qu’elles viendront influencer la physionomie du match…"

Enfin, quelles sont les premières impressions de Karim Belhocine au sujet de notre nouvelle recrue, Cédric Kipré ? "C’est un joueur très agréable et solide qui s’est mis immédiatement à la disposition du groupe à l’entraînement" a-t-il pu constater en précisant :  "Il est clair qu’il n’a pas joué ces derniers temps et qu’il manque, peut-être, d’un peu de rythme mais si l’on travaille bien et si l’on montre de l’envie, on peut très bien compenser cela rapidement par d’autres ingrédients surtout quand le joueur est attelé à des tâches défensives. D’autres l’ont prouvé, avant lui, comme Ognjen Vranjes et Jordan Botaka"

Sous la loupe :

Davy De Fauw, l’entraîneur-adjoint de Francky Dury, n’avait pas aligné que des seconds couteaux, mercredi, à la Neuville. Outre Bossut entre les piquets, des valeurs confirmées comme Dompé, Pletinckx, De Bock, Humphreys, Vossen et Colassin disputèrent l’intégralité de la partie. Même les quatre remplaçants, Govea, Srarfi, Bruno et Seck ne purent apporter la fraîcheur escomptée ni un supplément d’âme créatrice susceptible de faire renverser le match. Au cours de la précédente journée de championnat, pourtant malmenés face aux Côtiers, les joueurs du Essevee ont réussi à revenir au score et, finalement, à l’emporter grâce, surtout, à Gianni Bruno qui se trouva à la conclusion et à l’assist des deux réalisations mais aussi à l’agilité et à la roublardise de Vossen qui ne manque jamais d’exploiter la moindre opportunité afin de se rappeler au bon souvenir de tous les défenseurs du Royaume.

La sélection de Karim Belhocine :

Blessés : Steeven Willems – Ken Nkuba et Gjoko Zajkov.

Non sélectionnés : Parfait Mandanda – Ilias Moutha – Levi Malungu – Anthony Descotte – Ivan Goranov – Jon Flanagan – Yunus Bahadir – Modou Diagne et Cristophe Diandy. 

Francky Dury, le coach de Zulte Waregem, définira sa sélection parmi les joueurs suivants :

Sammy Bossut – Louis Bostyn – Eike Bansen – Olivier Deschacht – Daniel Opare – Ewoud Pletinckx – Laurens De Bock – Cameron Humphreys – Cheik Thiam – Damien Marcq – Abdoulaye Sissako – Omar Govea – Bassem Srarfi – Ibrahima Seck – Mathieu De Smet – Jelle Vossen – Jean-Luc Dompé – Gianni Bruno – Panos Armenakas et Antoine Colassin.

Retour

RCSC Mentions légales