#Flashnews

Jacky Mathijssen : "Ce match sera un défi énorme."
14 août 2010

Jacky Mathijssen : « S’il y a bien une équipe difficile à affronter pour le moment, c’est Genk. Pour le match de dimanche soir, j'ai l'impression que, vu le peu d'intérêt porté à notre encontre par les journalistes flamands, seuls eux sont intéressants. Ce match sera encore une fois un défi énorme à cause de notre calendrier difficile. Pourquoi dis-je un challenge ? Car, comme il y a deux semaines face au Cercle et la semaine passée face à Anderlecht, c'est l'équipe en forme du moment que nous rencontrons. C'est aussi, peut-être, la première fois que l'on va se retrouver en difficulté au niveau mental. Au Cercle, nous jouions dans un grand stade quasiment vide et contre Anderlecht nous évoluions à domicile mais, à Genk, ce sera une toute autre ambiance que ce que nous avons connu jusqu'ici. » « Ce ne sont pas seulement les joueurs qui sont en forme dans ce club mais aussi toutes les personnes qui sont autour, public compris. Je suis curieux de voir comment mon équipe va se présenter là-bas. Cela constituera un véritable défi. Si je compare avec l'année passée, c'est dans ce genre de match que le club a perdu les pédales. Il faut que ce ne soit plus le cas cette année. Je n'aime pas parler des arbitres, mais il faut que si les décisions arbitrales ne sont pas en notre faveur l'équipe garde la tête froide et reste solidaire. J’espère aussi voir une équipe qui amène plus de danger que ce que l’on a fait lors des deux premiers matches. » « Je pense que, dans les trois matches qui arrivent, on doit minimum en gagner un. Si on arrive à le faire dès ce dimanche, ce sera l’idéal. Après, ce sera du bénéfice pour moi. Pour réussir, il faut être plus fort au niveau de la possession de balle et se créer plus d'occasions que ce que nous avons fait. Quand on arrive à s'en créer, il faut mettre la balle au fond. C'est dans ces domaines que je veux voir une amélioration par rapport à nos précédentes rencontres. Si on arrive à gagner à Genk ou face à La Gantoise, cela nous donnera une position plus confortable pour la confrontation face à Eupen. Et cela ne sera pas négligeable quand on voit encore le calendrier qui nous attend après cette rencontre (NDLR : déplacement au GBA, réception du FC Bruges, déplacement au Standard). Les trois prochaines rencontres s'avéreront décisives pour la suite de notre championnat. » « Contre Anderlecht, les joueurs n'ont pas réussi à montrer ce que je voulais voir. Je leur ai demandé certaines choses pour ce match et j'espère vraiment qu'ils les appliqueront. Ce ne sera peut-être pas possible de faire ce que je demande pendant tout le match, mais s’ils arrivent déjà à pratiquer cela pendant une partie de la rencontre, ce sera déjà très bien. » « Francky Vercauteren a réussi à apporter le rendement maximal à son équipe. Ils ont fait le bon choix de garder presque tous les joueurs qui étaient là. Ils n’ont pas engagé des gars dont ils n'auraient peut-être pas eu besoin. C'est un très bon exemple à suivre. Cette équipe a trouvé son style de jeu et ce sera à nous de chercher la solution pour les mettre en difficulté. Il faudra aussi résister à tous les éléments extérieurs au terrain, ce que nous ne savions pas faire par le passé. L'équipe doit trouver le moyen de se créer des occasions, même dans les circonstances les plus difficiles. Nos adversaires, eux, rêvent bien sûr d'un 12 sur 12 avant d'affronter Porto.»

Retour

RCSC Mentions légales