#Flashnews

RCSC-La Gantoise : point presse.
21 août 2010

Jacky Mathijssen : "Pour commencer, je vais revenir sur notre objectif. Il y a 10 jours, après le Cercle et Anderlecht, j’ai dit qu’il y avait 3 matches devant nous pour en gagner 1. Aujourd'hui, il ne nous en reste plus que 2 pour le faire. Ce n’est pas pour autant que j’ai tout oublié de la rencontre de dimanche. Une défaite 5-0 reste toujours dans la tête, ça demande d’avoir une grande réflexion et je l'ai eue." "J’ai lu certains mots des adversaires, j’ai revu le match et là, je me suis rendu compte qu’il y avait certaines choses bizarres au niveau statistiques du match. Nous avons encaisser un 5-0, tout en ayant une domination au niveau de la possession de balle et en obtenant 6 fois plus de corners que nos adversaires. Cela m’a permis quand même de tirer certaines choses positives, de remettre le match dans un bon contexte et de présenter, aux joueurs, le match comme il s’était déroulé. Monsieur Vercauteren m’a avoué qu’après 10 minutes il se demandait comment son équipe allait pouvoir faire pour s’imposer tant nous étions bien en place. Mais 10 minutes plus tard, c’était déjà 2-0 et la rencontre était pliée. Toutefois, j'ai vu des choses lors de ce match que je ne veux plus revoir et on ne peut plus faire d’erreurs comme on en a commises sur les buts encaissés." "Néanmoins, Il y a tout de même eu de bonnes choses qui sont ressorties lors de ce match. Cela a été mis moins en avant, car le public ne retient que le score et, donc, certains ont l’impression que tout était négatif. Je crois qu’il est important de montrer que l’on est sur une pente positive et on doit le faire tant dimanche que samedi prochain face à Eupen. On doit réussir à prouver que, malgré tout, il y a de bonnes choses." "On va entrer dans le match de dimanche avec les mêmes intentions que lors des premiers matchs de championnat. On montera sur le terrain avec l’intention de gagner. Les joueurs évoluent à domicile, Gand a joué hier (jeudi) à l’extérieur et ce sont des éléments qui doivent jouer en notre faveur. On doit rentrer sur le terrain avec un esprit dominateur et positif. Je pense que ce sera un match qui sera serré jusqu'à la fin et tant au niveau physique que du mental, on doit prouver que l’on a évolué et que l’on est devenu meilleur. J’espère que l’on réussira à faire la différence à ce niveau-là. On ne doit pas aborder ce match naïvement mais avec de la volonté, de la rigueur et en pratiquant un football positif. Ca doit être le contexte du match de dimanche." "Après le match face à Genk, j’ai dû retravailler fortement sur le mental des joueurs. On doit accepter la défaite là-bas et le fait que toutes les petites erreurs, voire les grandes fautes, se soient payées cash. Ce genre de match laisse des traces dans les esprit, c’est logique. Gand, vice champion de Belgique, a un noyau de qualité et je m’attends donc à un match aussi difficile que face à Anderlecht. Je crois qu’en entrant sur le terrain avec les mêmes idées que lors des matches précédents, il est possible de réaliser quelque chose de beau. Les équipes comme Gand, qui ne doivent pas jouer bien pour gagner, sont très dangereuses. C’est une de leurs énormes qualités."

Retour

RCSC Mentions légales