E-sport - Actualites

Retour sur la victoire de J. De Villers à la Guadeloupe !
25 mars 2019

Notre représentant Jason De Villers a remporté le concours FIFA '19 au GGIC GIGA’GAMES à la Guadeloupe, un tournoi de grande envergure internationale qui s'est tenu ces derniers 9 et 10 mars. Nous sommes revenus, en sa compagnie, sur cette brillante victoire !

Jason, tout d’abord, nos félicitations pour ta victoire au Tournoi International FIFA ‘19 à la Guadeloupe ! Quel est ton sentiment général au terme de cette passionnante compétition ?  C’est, à coup sûr, ta plus belle performance, sur le plan international, depuis que tu pratiques cette discipline…

"Je suis heureux et fier d’avoir gagné. C’est la seconde compétition internationale que je remporte, dans ma carrière. La première datait déjà de quelques années, il y avait longtemps que je n’avais plus savouré un tel succès. Je suis très satisfait de ma prestation. Et puis, j’ai effectué un beau voyage dans un beau pays où j’ai pu faire de belles rencontres, où il y avait du niveau. Tout s’est bien passé et j’espère que c’est de bon augure pour le reste de la saison."

Depuis combien de temps es-tu dans le circuit, maintenant ?

"Cela fait bientôt 3 ans que j’ai débuté dans l’e-Sport FIFA. Ça commence à compter (rires) !"

Ce tournoi se disputait sur deux jours, les 9 et 10 mars, et tu étais déjà sur place le mercredi 6, veux-tu bien nous expliquer comment tu t’es préparé ? On suppose qu’une fois arrivé là-bas, tu as dû faire face à un timing serré puisque tu participais déjà à une conférence de presse, le lendemain…

"Effectivement, cela a été chargé. Le problème évident, c’est que nous devions faire avec un décalage de cinq heures. Bien évidemment, ce n’est pas le même climat, il y a le changement de température et la fatigue qui va avec. Et puis, il a fallu composer avec des conditions de jeu diamétralement différentes par rapport à celles avec lesquelles nous nous produisons en Belgique. Nous étions dans des salles où il régnait une température avoisinant les 40 degrés ! Nous étions quasi torses nus pour jouer…

Au niveau de la préparation, j’ai eu la chance d’être avec des joueurs de haute compétition et de pouvoir m'entraîner avec eux. Il n’y a pas de secret, il a fallu une bonne hygiène de vie et aller se coucher tôt afin d’être en pleine possession de ses facultés, le lendemain.

La conférence de presse, le second jour, nous a fait directement prendre conscience que les choses sérieuses allaient bientôt commencer et qu’il fallait déjà se concentrer sur les objectifs. Comme tu le mentionnes, c’était un timing serré et, pour ma part, heureusement que j’étais arrivé un jour plus tôt car si cela n’avait pas été le cas, je ne crois pas que j’aurais pu signer la même performance."

Parlons, maintenant, si tu le veux bien, du tournoi en lui-même. Peux-tu nous résumer comment tu as pu finalement émerger en finale, contre Julien « Jitazz » Torres, le représentant des Girondins de Bordeaux ? Quels sont les adversaires qui t’ont le plus impressionné parmi ceux auxquels tu as été confronté ?

"Il est vrai que « Jitazz » m’a laissé une grosse impression. C’est un joueur qui possède d’énormes qualités. Ensuite, je me souviens avoir rencontré le Champion de la Martinique et là aussi, j’ai été très agréablement surpris du niveau affiché par ce joueur. Je n’aurais jamais pu m’imaginer qu’il maîtrisait aussi bien cette discipline. Enfin, il y a un joueur, ancien Champion de France qui, également, s’est bien mis en valeur. Mais, encore une fois, c’est le représentant des Girondins de Bordeaux qui m’aura fait puiser, le plus loin, dans mes ressources. J’ai pu réaliser à quel point il était fort. Je dirais même plus, monstrueux !"

Le match a été très intense, avec beaucoup de suspense puisque finalement, ta victoire se joue sur un seul petit but d’écart… Peux-tu nous le faire revivre brièvement ?

"Tout le tournoi s’est joué en deux manches gagnantes, à part la finale qui s’est disputée en une seule rencontre. J’ai mené très vite au score, 1-0, mon adversaire a égalisé, j’ai repris l’avantage pour concéder un nouveau partage à la 90ème. Finalement, c’est au mental que j’ai pu émerger, avec une fin de partie haletante et de folie. On pourrait la revoir en streaming, tellement elle a été magique (rires) !"

Après la e-Pro League, quelle sera la prochaine échéance à ton agenda ?

"Il y aura un tournoi très important en mai prochain, où j’aurai le plaisir d’évoluer aux côtés de Matthias (Rousselet).  Il progresse à son rythme et je suis certain qu’il peut encore faire mieux que ce qu’il a montré, en saison normale. En tout cas, il peut compter sur mon soutien et je ferai tout pour qu’il puisse réaliser une excellente performance. Que ce soit lui ou moi, l’important, c’est le collectif afin que Charleroi puisse gagner des trophées !"

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
Dernière rencontre
2 : 0
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Royal Charleroi Sporting Club
22
2.
K Saint-Trond VV
17
3.
KVC Westerlo
12
4.
KV Ostende
12
5.
K.A.S. Eupen
11
6.
Beerschot Wilrijk
8

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • Belfius
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups