Jeunes - Actualites

À la découverte de Thomas Wildemeersch !
27 mars 2019

"Je n’en reviens pas encore de l’accueil des supporters, lorsque je suis allé les saluer, au terme du match face à Eupen. Je ne m’y attendais vraiment pas.

Lors de ma montée au jeu, c’est un rêve qui s’est réalisé car je suis au Sporting depuis les U7. Mon objectif, c’était de fouler la pelouse du Mambourg lors d’un match officiel. Je ne peux que remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu, et, bien sûr, ces magnifiques supporters pour leur ovation à mon encontre.

De ces quelques minutes passées au sein du noyau pro du Sporting, j’en retire beaucoup d’enseignements. On apprend tous les jours et cela fait toujours du bien d’évoluer aux côtés des joueurs de l’équipe première, même si c’est pour la première fois. Cela a commencé pendant la préparation du match et mon apprentissage a continué, avec le dialogue dans les vestiaires. J’ai regardé et écouté afin d’emmagasiner le plus d’informations susceptibles de me faire progresser.

J’avais reçu un message, plus ou moins 48 heures avant la rencontre, comme quoi j’étais repris à l’entraînement du samedi matin. Étant donné le nombre de joueurs indisponibles, il y avait de fortes chances que l’on fasse appel à des espoirs. J’ai eu donc le privilège de participer à l’entraînement où tout s’est très bien passé, pour ma part, et la sélection a été opérée l’après-midi. Le Coach m’a appelé et m’a informé que je serais certainement sur le banc, dimanche. Mais, encore une fois, je ne m’attendais vraiment pas à monter au jeu. Le Coach m’a accordé sa confiance et cela m’a fait très plaisir.

J’évolue chez les U21 avec le brassard de Capitaine. C’est parfois très compliqué car tout repose, presque, sur les épaules du Capitaine. C’est lui qui booste l’équipe, qui prend en charge ce qui ne va pas. Mais, voilà, j’ai appris à assumer ce rôle qui me convient. J’évolue au sein d’une équipe qui écoute et qui travaille. Quand les coéquipiers sont aussi réceptifs, il n’y a aucun souci à se faire.

Notre équipe s’est véritablement libérée durant les PO 2. Pendant les PO 1, quelques pros étaient venus nous rejoindre car ils avaient besoin de temps de jeu, ce qui était normal. Mais dès que nous avons entamé l’autre compétition, nous avons joué sans pression et cela s’est ressenti chez tous les joueurs, même à l’entraînement.

Je réside à Farciennes et, déjà, tout petit, je venais voir les matches au Sporting. J’ai même été ramasseur de balles pendant une époque ! J’ai toujours été en contact avec les pros, j’étais fan d’eux et du Club, bien sûr, et maintenant, j’y joue. C’est formidable ce qui m’arrive.

J’ai commencé à jouer au football à Châtelet où je n’ai effectué qu’une demi-saison. Puis, j’ai participé à un stage de Pâques et j’ai eu l’occasion de croiser Giovanni Dolore qui m’a proposé de passer des tests. À ce moment-là, il était entraîneur au Sporting et c’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier, je ne l’en remercierai jamais assez. J’espère qu’il est fier de moi.

Depuis que je suis au Sporting, j’ai déjà évolué à beaucoup de postes. Tout petit, j’ai commencé comme défenseur central. Ensuite, je suis passé aussi bien au back droit qu’au back gauche. J’ai même été repris en équipe nationale, à ce poste, en U15. Ensuite, j’ai joué sur le flanc. Je crois que j’ai pu faire tous les secteurs de jeu, sauf en tant qu’attaquant de pointe.

J’espère pouvoir intégrer, un jour, le noyau pro du Sporting. Je n’irais pas jusqu’à prétendre une place de titulaire mais j’ambitionne quand même de pouvoir, pourquoi pas, avoir un peu de temps de jeu durant les PO 2. C’est le Coach qui décidera mais, bien sûr, le fait de pouvoir à nouveau remonter sur le terrain me procurerait une très grande satisfaction.

On sent que le Club veut faire de plus en plus confiance aux Jeunes, plus qu’avant en tout cas. Le Sporting grandit, petit à petit, et adopte une autre vision sur sa politique des Jeunes. On a constaté aussi les efforts que le Club a voulu faire, en ce sens. Le budget et les infrastructures font qu’il y a une réelle synergie avec le professionnalisme et c’est tant mieux. Le Club va s’en ressentir positivement, à tous les étages et ça ne le fera que progresser."

Retour

zebra talent

Demande de test


rencontre

Prochaine rencontre
samedi 31 août 2019 à 20h30
Dernière rencontre
3 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
9.
Royal Excel Mouscron
7
10.
SV.Zulte Waregem
7
11.
Royal Charleroi Sporting Club
5
12.
K Saint-Trond VV
4
13.
Cercle de Bruges KSV
3

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • QNT
  • KAPPA
  • Adeps
  • select