Prochain Match Anderlecht (Déplacement), 02/10 13:30

RCSC – La Gantoise : Réactions d’après-match

S. Andreou – “Nous ne pouvons qu’être heureux de cette victoire.”

“Nous jouions contre La Gantoise, un gros adversaire. Nous savions que nous devions donner le meilleur de nous-mêmes et que notre adversaire était fort en contre-attaque. En connaissant cela, nous devions être prêts.

Le but gantois est survenu suite à une erreur. Malgré cela, notre match n’a pas été mauvais et nous sommes revenus au score, en première mi-temps.

En deuxième période, nous avons mis la pression sur nos opposants, jusqu’à ce qu’un but arrive. Au final, nous l’avons emporté et nous ne pouvons qu’être heureux de cette victoire.

À la mi-temps, score de 1-1, le coach nous a demandé de rester concentré et d’être vigilants sur leurs contre-attaques. De rester bien dans notre match et que le goal, en notre faveur, allait tomber.

Le 2-1 d’Adem Zorgane a été une délivrance. C’était très important pour nous. Nous avions besoin de ces points, de cette victoire. Outre se placer dans le classement, c’est surtout utile pour le groupe et la suite du championnat.

Ça va apporter de la confiance et nous permettre d’envisager la prochaine rencontre avec envie et sérénité.”

 

P. Patron – “Même mené, nous n’avons pas paniqué”

Ca fait du bien de prendre 3 points lors de ma première titularisation. Je retiens surtout le collectif. On a fait un match solide collectivement. Même mené, nous n’avons pas paniqué et il y a ce carton rouge en notre faveur.

Nous voulions éviter de se faire contrer et rester solide défensivement, ce sont 3 points qui font du bien. J’ai appris ma titularisation à 14h30 lors du rendez- vous. Hervé a fait un test car il avait une douleur à la cuisse et cela s’est avéré négatif, donc c’est moi qui ai du jouer.

Je m’attendais en tant que numéro 2 à devoir jouer à un moment ou l’autre, les gars m’ont bien mis à l’aise, je suis super content.

 

E. Still – “Content d’avoir su rester calme et maître de nos émotions”

Il y a 2 moments clé du match. Tout d’abord la barre transversale de Samoise et ensuite cette carte rouge. Mais avant cela, qui change la dynamique du match, il y a notre calme et notre réaction après avoir encaissé. On sent que l’on progresse dans cet aspect-là.

La jeunesse de l’équipe commence à apprendre qu’un match, c’est long et qu’il ne faut pas paniquer et perdre la tête. Nous sommes restés fidèles au plan de jeu. Le but, oui il y a des erreurs de l’adversaire mais ce qui est positif c’est que nous les avons forcées, une phase de pressing voulue, une transition bien menée.

C’était tellement important pour nous de revenir et ensuite, la carte rouge change la physionomie du match. C’est là le danger, il y a un relâchement de se dire l’adversaire est à 10, ça va être facile et tout le monde s’attend à ce que Charleroi l’emporte. Le danger est que Gand est une des meilleures équipes du championnat et à des qualités de transition remarquables. Ils ont 4 ou 5 joueurs qui sont capables de faire mal en transition.

La façon dont Andréou, Kayembe et Bager ont géré ses transitions a été très importante. Cela a été une question de patience de 15-20 minutes ou la circulation était trop lente pour mettre Gand en difficulté. Les quelques fois où l’on a réussi à accélérer, on a pu ouvrir l’adversaire. Content d’avoir su rester calme et maître de nos émotions et gérer la fin de match de façon sobre même si avec nos occasions, on aurait pu faire le 3-1. Dans l’ensemble beaucoup de points positifs, mais il y a encore pas mal de choses à améliorer.