Prochain Match dd (Déplacement), 01/01 00:00

RCSC – la gantoise : RÉACTIONS D’APRÈS-MATCH

Knezevic : « Si nous voulons accrocher le Top 4, nous devons pousser et prendre un maximum de points »

Nous avons fait un bon match, particulièrement en deuxième mi-temps. Nous avons fait le boulot. Dommage que nous n’ayons pas pu inscrire un but. Les deux équipes ont eu des occasions, mais je pense que nous aurions pu remporter ce match. Cela dit, au final, ce 0-0 est une bonne chose.

Nous devions faire sans les joueurs blessés, suspendus ou absents. Si l’on tient compte de cela, le résultat obtenu est un résultat positif. Ken Nkuba, absent depuis longtemps, a fait un bon retour et peut être crédité d’une bonne prestation. Je reviens aussi d’une opération et j’ai profité du stage pour retrouver mes sensations. Aujourd’hui, je me sens bien.

Si nous voulons accrocher le Top 4, nous devons pousser et prendre un maximum de points. Avec le groupe que nous avons et nos qualités, c’est une chose tout à fait réalisable.

Nous recevons Courtrai, mardi. À domicile, tout le monde sait que nous sommes une équipe dangereuse. À nous de faire en sorte de prendre les trois points.

 

Kamara : « C’est un point qui comptera à la fin de la saison, donc il ne faut pas cracher dessus »

Après la défaite de la semaine dernière, on avait à cœur de ne pas prendre de but et c’est chose faite. Aujourd’hui, c’était un bon match, dans un bon état d’esprit. On était rigoureux, agressif, ça se ressent directement, il y a une différence. On a fait le match qu’il fallait. Malheureusement, on n’a pas pu marquer, mais on avance petit à petit. C’est un point qui comptera à la fin de la saison, donc il ne faut pas cracher dessus.

Le nul est positif, on aurait aimé les trois points, mais aujourd’hui j’ai vu une équipe de guerriers, qui se bat les uns pour les autres. On va bosser, c’est positif pour la suite.

Les absences, c’est le lot d’une saison, les joueurs qui ont pris la place on fait ce qu’il fallait, et mardi, on va récupérer du monde, on fera les comptes à la fin.

Je suis tombé sur un très bon groupe, tous les footballeurs aimeraient avoir un groupe comme celui-ci, une bande de copains qui se battent les uns pour les autres. C’est l’esprit de Charleroi à ce que j’ai pu comprendre. Mon intégration est vraiment bonne et j’ai été mis dans les meilleures dispositions.

 

Still : « De façon globale, notre prestation défensive a été mieux »

C’était un match fermé. C’était important pour nous après la série de mauvais résultats, de retrouver de l’agressivité dans le jeu. Ce n’est possible que quand on se rapproche de l’adversaire. C’était une constatation après le match à Anvers. Nous étions trop souvent trop loin de l’adversaire. Dans ce cas, c’est difficile de mettre de l’engagement ou de l’impact dans le jeu. C’était important de revenir à l’idée de défendre vers l’avant, d’être moins passif. Toujours aller un pas en avant pour mettre en difficulté l’adversaire et essayer de créer plus de long ballon pour l’adversaire.

De façon globale, notre prestation défensive a été mieux, on a limité le nombre d’occasions importantes et, à l’inverse, on aurait souhaité créer plus que ce que nous avons créé. Nous avons eu quelques occasions dangereuses, mais sans vraiment avoir la finesse qu’il fallait pour créer des occasions de qualités supérieures. Mais là aussi, les deux équipes avaient beaucoup d’absents. Devoir relancer Ken Nkuba, qui est blessé depuis plus d’un an, et devoir se retrouver titulaire dans un match comme celui-ci, chapeau à lui ! Mais c’est difficile de se montrer plus exigeant que ce qu’il a montré aujourd’hui.Il y a toujours d’autres solutions, mais la seule partie actuellement où l’on a des solutions, c’est en défense centrale. Vu l’absence de Tchatchoua sur le flanc pour sa suspension, l’impossibilité de mettre Bayo, Descotte qui se blesse deux jours avant, le choix était limité. Nauris n’est pas encore prêt dans son développement. Ken était le joueur le plus approprié et dans la meilleure forme que pour pouvoir occuper cette position avec Zaroury devant.

Il y a eu une très bonne organisation de l’adversaire, avec une équipe plus basse, plus compacte et on a eu difficile de trouver les zones que l’on voulait exploiter. On n’a pas pu amener nos joueurs dans les zones offensives comme on le voulait. On sait que notre attaque commence par nos défenseurs, mais quand nos défenseurs tentent de créer le surnombre, cela demande plus de patience. Alors, la circulation doit être plus rapide pour créer le décalage. C’est dans cet aspect-là que nous avons manqué de fluidité pour créer le décalage.

 

Nkuba : « J’ai beaucoup de reconnaissance, ce soir. Envers mes équipiers et le staff. Après un an sans jouer, ça me fait quelque chose »